Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le « nouveau Bretton Woods » présenté au Parlement européen

La rédaction
visites
734
commentaire

Le 16 mars, une motion pour une réorganisation du système financier international a été déposée au bureau du Parlement européen par quatre députés italiens. Elle représente une version condensée de celle présentée au Sénat italien par le sénateur Riccardo Pedrizzi et vingt-trois autres sénateurs en janvier de cette année. En voici le texte :

  • « Considérant que l’accord de 1944 sur les mécanismes de Bretton Woods a contribué à la réalisation de la stabilité monétaire et à la reconstruction économique d’après-guerre ;
  • Considérant qu’il y a eu division entre l’économie réelle et l’économie financière suite au découplage du dollar du système de réserve or ;
  • Considérant que des crises financières ont éclaté dans diverses parties du monde depuis 1997 ;
  • Considérant que les institutions monétaires et financières fonctionnent mal dans l’exécution de leurs tâches ;
  • Considérant qu’il est établi que la « bulle spéculative » a eu des effets dévastateurs sur les économies des pays en développement, a complètement transformé les structures de l’économie mondiale, atteignant le niveau d’au moins 300 000 milliards de dollars, alors que le PIB mondial est d’environ 40 000 milliards de dollars.

Le Parlement européen invite la Commission européenne :

  1. à proposer la convocation d’une nouvelle conférence, semblable à celle de Bretton Woods, ayant pour objectif la création d’un nouveau système monétaire international destiné à éliminer progressivement les mécanismes ayant conduit à la « bulle spéculative » ;
  2. à évaluer la possibilité de rattacher les valeurs monétaires à un élément de référence réelle et de contrôler mieux et plus complètement les fluctuations des taux de monnaies ;
  3. à proposer la création de nouvelles lignes de crédit orientées vers le développement d’investissements dans les secteurs de l’économie réelle et la définition de projets d’infrastructure de dimension continentale.

Ce document a été signé par la députée Cristiana Muscardini (Alliance nationale-AN), membre de la Commission des Affaires étrangères, des Droits de l’Homme, de la politique commune de Sécurité et de Défense ; le député Mauro Nobilia (AN), membre de la Commission sur l’Emploi et les Affaires sociales ; Vitaliano Gemelli (Union chrétienne démocrate), membre de la Commission du Développement et de la Coopération ; Mario Mauro (Forza Italia), membre de la Commission sur la Culture, la Jeunesse, l’Education, les Médias et le Sport.

Contactez-nous !

Don rapide