Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Le père de la « révolution verte » en Inde soutient l’appel d’Helga Zepp-LaRouche

La rédaction
visites
1009

6 juin 2008 (Nouvelle Solidarité) — Après à peine quelques semaines de campagne, déjà plus d’une centaine de personnalités ont associé leurs noms au texte d’Helga Zepp-LaRouche appelant les gouvernements du monde à tout faire pour doubler le plus rapidement possible la production alimentaire mondiale.

Cet appel vient de recevoir le soutien du généticien indien Monkombu Sambasiva Swaminathan.

Ancien conseiller d’Indira Ghandi, M.S. Swaminathan est généralement considéré comme un des artisans de la « révolution verte » et comme un homme clé dans la mise en œuvre des techniques agricoles nouvelles en Inde. Il fut, jusqu’en 1987, directeur général de l’Institut international de recherches sur le riz (IRRI) aux Philippines.

Le professeur Swaminathan est l’ancien directeur de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Convaincu que l’on peut aujourd’hui accroître les rendements et la productivité sans pour autant porter atteinte à l’environnement et la biodiversité, il préconise une « double révolution verte » [evergreen revolution]. Il fut lauréat 1987 du Prix mondial de l’alimentation. Aujourd’hui membre du Parlement indien, il préside la Swaminathan Research Foundation. Il a été désigné par le magazine Time comme une des vingt personnalités asiatiques les plus influentes du XXe siècle.

Les autres signataires de l’appel proviennent de plusieurs dizaines de pays : des Etats-Unis, de la Fédération de Russie, de l’Inde, de l’Ukraine, du Tadjikistan, de l’Allemagne, de l’Italie, de la France, de la Pologne, de la Suède, du Royaume-Uni, de l’Argentine, de la Colombie, du Guatemala, du Mexique, du Venezuela, de la République Démocratique du Congo, du Nigeria, du Rwanda, du Swaziland, de la Malaisie, de l’Australie et du Canada.

Vous pouvez apporter votre signature en vous inscrivant directement sur le site de l’Institut Schiller

Pour creuser le sujet : focus

Contactez-nous !