Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le président de l’Equateur : « une attaque sur l’Iran pourrait déclencher une 3e Guerre mondiale »

La rédaction
visites
1304

18 janvier 2012 (Nouvelle Solidarité) – Vous ne l’aurez peut-être pas remarqué en suivant la présidentielle française, mais le danger d’escalade militaire internationale est omniprésent. « Vous savez qu’une attaque sur l’Iran pourrait déclencher une Troisième Guerre mondiale », a averti Rafael Correa, président de l’Equateur.

Dans son Rapport à la Nation du 14 janvier, il a expliqué : « L’Iran pourrait répondre à la provocation. Cela peut atteindre Israël ; Israël peut atteindre l’Iran. Le Détroit d’Hormuz pourrait être fermé, ce qui impacterait l’Arabie Saoudite parce que c’est par là qu’elle achemine son pétrole, et le pétrole qui va aux Etats-Unis, et les Etats-Unis pourraient être de plus en plus impliqués dans ce conflit. La Russie pourrait entrer en jeu, puisque le conflit se déroule à sa frontière. La Chine pourrait entrer en jeu, puisque l’Iran est son troisième plus gros fournisseur de pétrole. Il s’agit là de quelque chose d’extrêmement sérieux. »

L’Equateur « est prêt à collaborer à toute initiative pour résoudre le conflit qui a débuté au Moyen-Orient, en particulier en Iran. Nous sommes en train de jouer avec quelque chose de très, très sérieux et certains se laissent emporter par leurs passions », a-t-il dit.

Contactez-nous !