Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Le procès du 11/9 n’aura pas lieu : le NYT s’en prend à la lâcheté d’Obama

La rédaction
visites
1159
commentaires

6 avril 2011 (Nouvelle Solidarité) – Dans son éditorial publié hier, « La lâcheté bloque le procès du 11 septembre », la rédaction du New York Times s’en prend à l’administration Obama, qui vient d’annoncer que le procès du cerveau autoproclamé des attentats du 11 septembre, Khalid Cheikh Mohammed, ne se tiendrait pas devant la Cour fédérale de New York mais à la prison militaire de Guantanamo, hors des Etats-Unis. Toutefois, le quotidien new-yorkais ne jette pas la pierre au ministre de la Justice Eric Holder, qui a été contraint d’annoncer la nouvelle lundi, rappelant que ce dernier avait tout fait pour que Mohammed et ses quatre complices soient jugés devant une cour civile sur le territoire où le crime a été perpétré, comme le veut la loi. Au lieu de cela, ce sera donc un tribunal militaire qui jugera l’affaire.

« Cette reculade est une victoire pour la fourberie du Congrès et un embarras pour l’administration Obama qui ne s’y est pas opposée » , accuse le NYT , tout en notant que la Cour fédérale est tout à fait appropriée pour juger des terroristes. Si Holder a été contraint, c’est qu’un groupe de sénateurs s’est vivement opposé depuis qu’il avait annoncé son intention de tenir le procès à New York. Après une longue campagne publique de dissuasion, ces parlementaires ont fait adopter au Congrès une loi interdisant toute dépense pour le transfert de prisonniers de Guantanamo sur le sol américain, rendant de fait impossible la tenue du procès.

Au delà du fait que c’est un retour aux pratiques martiales de l’administration Bush-Cheney, il s’agit d’éviter un procès public et entièrement transparent pour éviter que trop de lumière soit faite sur la préparation des attentats. Imaginez la pression qu’exercerait sur la Cour les 10 jurés choisis parmi la population de la ville frappée par ce double attentat...

La vérité fait peur à certains ; car les pilotes des avions kamikazes ont été financés par le Prince Bandar Bin Sultan, ex-ambassadeur d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis et membre éminent de la famille royale saoudienne. Si la justice venait à creuser cette piste établie par des agents du FBI, elle découvrirait alors que ce sont les réseaux de l’opération al-Yamamah/BAE qui ont perpétré les attentats, autrement dit le premier cercle de l’establishment britannique dont les Saoud sont les obligés depuis près d’un siècle.

Obama perpétue en cela l’esprit dictatorial de l’administration Bush-Cheney : la population ne doit pas savoir car si jamais elle retrouve un goût de vérité et un sentiment de justice, elle exigera un changement de système économique que la lâcheté des politiciens en place ne permet pas.

Voir les 7 commentaires

  • duchene • 11/04/2011 - 01:37

    Il suffit de voir ce film de Michael Moore, et les autres !!!!

    http://www.gogo-films.com/video-megavideo-fahrenheit--2982.html

    Répondre à ce message

  • thejoker • 07/04/2011 - 14:44

    http://www.voltairenet.org/article169307.html
    Obama n’aurait plus le pouvoir ....
    "Sous la pression de certains de ses administrés mobilisés pour obtenir une véritable enquête sur le 11-Septembre, le député au Congrès Peter DeFazio, membre de la Commission sur la Sécurité Intérieure, a demandé à consulter ces annexes à deux reprises. Sa demande a été rejetée la première fois. DeFazio a alors fait une deuxième requête, dans une lettre signée par le président de sa Commission. La demande a été à nouveau rejetée. Une fois de plus, comme je l’ai déclaré dans ma réponse à la seconde question de cet entretien, cela indiquerait que le système constitutionnel de contre-pouvoirs ne s’applique plus aux États-Unis, et que les décrets secrets priment dorénavant sur la législation publique."

    Répondre à ce message

  • petite souris • 06/04/2011 - 19:58

    Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage !!!

    • Pierre • 07/04/2011 - 05:56

      Euuuh... L’argent ne fait pas le bonheur ?
      J’ai bon ?

    • Volapuk • 07/04/2011 - 09:05

      Non ! Qui veut tuer son poisson, dit qu’il a la rage...

    Répondre à ce message

  • gdfontaines • 06/04/2011 - 23:54

    Une belle brochette d’affranchis que ce P..... de congrès ! Faudrait réveiller Hamilton et y joindre quelques Lafayette pour leur mettre des coups de pieds au C.. !

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 06/04/2011 - 22:02

    Tout vient à point à celui qui sait attendre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 27 juillet le monde
en devenir

Don rapide