Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le professeur Maurice Allais s’associe à la démarche de Lyndon LaRouche

La rédaction
visites
3695
commentaires

5 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – La France n’a remporté qu’une seule fois le prix Nobel d’économie, avec le professeur Maurice Allais, en 1988.

Maurice Allais aime affirmer qu’il n’a eu qu’un seul élève, Gérard Debreu. Cependant, de nombreux dirigeants et responsables français, comme Dominique Strauss-Kahn, Marcel Boiteux, Thierry de Montbrial ou encore Jean-Louis Bianco ont également suivi ses cours.

En réponse à l’appel de l’Institut Schiller en vue de sauver l’économie mondiale, le professeur Allais a fait parvenir à Jacques Cheminade la lettre suivante, datée du 27 novembre 2009.

Monsieur,

Vous avez bien voulu me transmettre l’appel de l’Institut Schiller et de M. Lyndon LaRouche en vue du sauvetage de l’économie mondiale, en me demandant de m’associer à cet appel, et je vous en remercie.

Ma réponse est la suivante :

M. Lyndon LaRouche et ses organisations ont souvent soutenu des idées proches de mes propres propositions de réformes fondamentales du système financier et monétaire international, que je n’ai cessé de mon côté de soutenir publiquement depuis plusieurs décennies.

Ayant en particulier pour ma part expliqué, démontré et annoncé depuis plus d’une décennie dans mes ouvrages la catastrophe financière mondiale survenue au cours de l’été 2008, je ne puis que m’associer pleinement à toute initiative visant à instaurer un large débat public en vue de refonder radicalement le système de crédit et le système monétaire international.

Je vous autorise à faire part publiquement de ma position selon les termes ainsi exprimés ci-dessus.

Croyez, Cher Monsieur, à l’expression de mes sentiments distingués.

Maurice Allais


Article : Il est temps que vous connaissiez Lyndon LaRouche


Voir les 4 commentaires

  • petite souris • 05/12/2009 - 21:56

    "Dominique Strauss-Kahn, Marcel Boiteux, Thierry de Montbrial ou encore Jean-Louis Bianco" ont été les élèves de Maurice Allais ? Allez !!!

    Après avoir lu la lettre qu’il a écrite à Solidarité et Progrès, je pense que tous ces messieurs n’ont pas du comprendre parfaitement ses cours ...

    • mouton • 08/12/2009 - 11:43

      Il suffit d’avoir une grande gueule pour être directeur du FMI je crois. Aujorudh’ui pas besoin de comprendre les cours, suffit de savoir répéter...

    • Yvan Stepov • 12/03/2012 - 19:21

      Au moins concernant Marcel Boiteux, vous faites erreur, petite souris.
      Il a été un très grand "patron" d’EDF, et démontrait encore récemment toute la stupidité de la velléité de dérèglementer le secteur de l’énergie.

    Répondre à ce message

  • ffi • 05/12/2009 - 16:35

    Et un prix Nobel d’économie avec Nous, bien joué ! Merci Mr Allais.
    Son texte sur la crise de 1998

    Il faut aussi regarder son étude sur les expériences de Miller qui est très importante (elle remet en cause la relativité) : les résultats découverts ressemblent très fortement à l’hypothèse de rotation harmonique de Leibniz.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide