Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le programme du BüSo n’échappe pas au Handelsblatt

La rédaction
visites
805

Le 2 septembre, le grand quotidien économique allemand Handelsblatt publiait sur son site Internet un article sur le BüSo, illustré par l’affiche électorale (en couleur) d’Helga Zepp-LaRouche, sous le titre : « Retournons au Deutschemark et au plein emploi ! »

On pouvait y lire : « Le BüSo appelle à un retour au mark et à la génération illimitée d’électricité grâce à l’énergie nucléaire. Au lieu de Hartz IV, ce parti appelle à investir 200 milliards d’euros par an dans des projets d’infrastructure - en plus du budget normal du gouvernement. Ces investissements couvriraient des projets d’infrastructure eurasiatiques. Un précédent ayant fait ses preuves, maintient le parti, est la voie ferrée transsibérienne. En Allemagne, le BüSo prévoit de concentrer les plus gros investissements dans le secteur des transports. Là, l’utilisation à l’échelle nationale du train à lévitation magnétique Transrapid n’est qu’une de ses propositions.

« Parmi les idées plus hardies de Lyndon LaRouche, figure l’appel à transformer le système financier international en un nouveau Bretton Woods. Ceci impliquerait l’abandon de la mondialisation ». Le BüSo ne prévoit pas de « changements modestes », mais appelle « à un renversement mondial - en l’occurrence du système financier ».

Contactez-nous !