Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Le rapport du GIEC à la conférence sur le changement climatique du Vatican, Experts et Cardinaux attaquent le gouvernement britannique

La rédaction
visites
599

Une conférence sur le changement climatique organisée par le conseil pontifical Justice et Paix du Vatican a ouvert ses portes hier à Rome, son président le cardinal Raffaele Martino a expliqué au quotidien italien Corriere della Sera que l’initiative avait pour but de réunir les partisans et adversaires de la thèse du réchauffement planétaire.

Le rapport du GIEC à la conférence sur le changement climatique du Vatican
Experts et Cardinaux attaquent le gouvernement britannique

Le 27 avril 2007(EIR)

Une conférence sur le changement climatique organisée par le conseil pontifical Justice et Paix du Vatican a ouvert ses portes hier à Rome, son président le cardinal Raffaele Martino a expliqué au quotidien italien Corriere della Sera que l’initiative avait pour but de réunir les partisans et adversaires de la thèse du réchauffement planétaire. Durant la première session, le ministre de l’Environnement britannique David Miliband s’est vanté de la proximité de l’approche morale de son gouvernement avec celle du Pape Jean Paul II et du Pape Benoît XVI, ajoutant que les cibles du gouvernement britannique sont celles décrites dans le rapport Bruntland, celles du protocole de Kyoto et celles du dernier rapport du WWF (Fonds mondial pour la nature).

D’après l’agence de presse Zenit, Miliband a été réprimandé par des intervenants qui lui ont rappelé que la conception d’écologie humaine exprimée par les Papes Jean Paul II et Benoît XVI est favorable à la croissance démographique et à la défense de la famille, d’un point de vue totalement opposé aux solutions de contrôle des naissances et du développement que proposent le rapport Bruntland et le WWF.

Le Cardinal Martino lui-même a conclu le première session en rappelant à l’audience comment les Etats-Unis, pendant des décennies, ont édité de fausses prédictions démographiques.

Un scientifique de renom, Antonino Zichichi, président de la Fédération mondiale des scientifiques et membre de l’Académie des sciences pontificales, a entrepris de ruiner la réputation scientifique des rapports du GIEC. Zichichi a souligné que l’homme n’est responsable que d’une petite partie des émissions, et que les modèles du GIEC sont incohérents et scientifiquement infondés. Durant les séminaires internationaux d’Erice en 2004, 2005 et 2006, Zichichi a dit que les modèles du GIEC avaient été critiqués à maintes reprises au sujet de leur méthode d’approximation. « Il est possible que l’homme n’ait rien à voir avec les changements climatiques. L’énergie transmise par le soleil ou l’activité volcanique, qui expulse de la lave et un énorme amas de substances dans l’atmosphère, sont bien plus importantes. En un demi-million d’années les pôles nord et sud terrestres ont changé quatre fois. Le réchauffement planétaire n’est pas dû à la production humaine de CO2, car les changements climatiques dépendent de façon bien plus significative des rayons cosmiques. »

Contactez-nous !