Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le rôle de Hozhahmed Nukhaiev dans le Caucase

La rédaction
visites
850

Il n’y a aucun doute que, dans les guerres actuelles au Nord-Caucase, les rebelles wahhabites sont soutenus par des combattants issus de réseaux wahhabites et autres, venus d’Arabie séoudite, du Pakistan, d’Afghanistan, de Turquie et d’autres pays. Ce qui est moins connu mais de plus grande importance, c’est le rôle stratégique joué dans le financement et la coordination de ces réseaux islamistes, par des éléments de l’oligarchie anglo-américaine liés à l’ancien premier ministre Margaret Thatcher et à George Bush.

De sources russes hautement informées, l’un des principaux financiers des groupes islamistes est un certain Hozhahmed Nukhaiev, ancien vice-premier ministre tchétchène. Ce personnage collabore clandestinement avec le financier terroriste séoudien Osama Bin Laden, qui entretient de multiples liens douteux avec le renseignement britannique.

Les opérations de Nukhaiev recoupent celles destinées à déstabiliser le Cachemire, menées par le biais des Talibans afghans et du politicien pakistanais Imran Khan, gendre de Jimmy Goldsmith. La « connexion Goldsmith » avec Nukhaiev n’est pas anecdotique.

A la mi-octobre 1997, plusieurs personnalités britanniques se sont rendues à Grozny, capitale de la Tchétchénie, pour signer un « protocole d’intentions » avec Nukhaiev, alors président d’une entité appelée « Marché commun caucasien ». Parmi les Britanniques, on comptait lord McAlpine, qui avait été pendant quinze ans trésorier du Parti conservateur avant de se mobiliser pour l’élection de Tony Blair en 1997. En 1996, McAlpine était président du Parti du référendum, lancé par Goldsmith.

La délégation comprenait aussi Imran Khan, Francis Pike, de Peregrine Investment Holding Ltd, une grande compagnie d’investissements en Asie du Sud-Est, liée à Goldsmith par mariage, et Patrick Robertson, un consultant politique qui a fait office de directeur personnel de Goldsmith.

Le 11 novembre 1997, le Caucasus Investment Fund, principal élément financier du Marché commun caucasien de Nukhaiev, a été présenté à Londres ; les cofondateurs du fonds comprenaient Nukhaiev, McAlpine et Pike. Avant cette présentation, Nukhaiev avait rencontré Margaret Thatcher et une vingtaine de grands financiers de la City. Pour l’occasion, les membres de la famille Goldsmith ont donné un dîner de gala en l’honneur de Nukhaiev.

Contactez-nous !