Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le rôle de LaRouche dans la victoire à Philadelphie

La rédaction
visites
823

La victoire écrasante du maire démocrate John Street à l’élection municipale du 4 novembre à Philadelphie a été remportée en grande partie grâce au mouvement des jeunes larouchistes qui ont mené une campagne énergique dans les rues de la ville, transformant l’élection en un référendum contre les manoeuvres racistes du ministre de la Justice John Ashcroft. Le 5 novembre, Lyndon LaRouche a déclaré que « le succès relatif des déploiements du LYM à Los Angeles et autour de San Francisco contre la révocation du gouverneur Davis, et l’expérience de ce mouvement dans son soutien à la réélection du maire de Philadelphie, John Street, ont montré aux démocrates attentifs comment il est possible de gagner des élections cruciales durant les primaires et les élections générales de 2004.

« Dans la phase finale de la campagne pour sa réélection, Street a fait ce qu’il fallait pour transformer un score serré en une victoire écrasante », parce que lui-même, le mouvement de jeunes et d’autres démocrates ont tiré les leçons de la Californie. « Une victoire aurait également été possible dans cet Etat, sans les pressions exercées sur le gouverneur Davis pour qu’il suive les mauvais conseils de la direction nationale du Parti démocrate.

« Depuis le début de la campagne des primaires présidentielles de 2004, le comité national démocrate s’est sabordé par ses efforts hystériques pour bloquer la participation d’un candidat qui est numéro deux en termes de soutien financier populaire ». LaRouche observe que les sondages donnent tous les candidats démocrates « officiels » perdants contre George W. Bush. « Etudier l’expérience de la Californie et de Philadelphie montre pourquoi mon approche des élections 2004 fonctionne, tandis que celle de mes rivaux ne fonctionne pas. Soit ces rivaux, et le DNC, changent de méthode, soit je serai le seul candidat présidentiel crédible à l’investiture démocrate. Nous pouvons gagner, à condition de tirer cette leçon . »

Contactez-nous !