Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le soutien britannique au terrorisme fait polémique dans la presse anglaise

La rédaction
visites
2075
commentaire

4 décembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Dans une tribune publiée par le Guardian de Londres, l’écrivain et journaliste, John Pilger, a vivement dénoncé la politique britannique de soutien au terrorisme islamique tout en soulignant l’hypocrisie du gala du Foreign Office pour les droits de l’homme. Après avoir énuméré de nombreuses atrocités commises avec le soutien britannique en Inde, en Iran, en Irak et ailleurs, Pilger écrit :

« Dans les archives et les bibliothèques britanniques, il y a des dossiers officiels et non-classifiés qui disent la vérité sur la politique britannique et les droits de l’homme (…) En ce moment, les « experts en sécurité », qui sont d’anciens militaires britanniques, nous rebattent les oreilles d’un ton moralisateur sur les évènements de Bombay, mais nous devrions rappeler le rôle historique de la Grande-Bretagne comme sage-femme de l’extrémisme violent dans l’Islam moderne, depuis l’ascension des Frères Musulmans en Egypte dans les années 50, en passant par le renversement du gouvernement démocratique d’Iran, et jusqu’à l’équipement en armes des moudjahiddines afghans – et futurs Talibans - par le MI6. L’objectif de cette politique était, et reste, la négation du nationalisme pour les peuples combattant pour leur liberté, et particulièrement au Moyen-Orient où le pétrole est « un enjeu vital pour toute puissance désireuse d’exercer une influence et une domination mondiale », comme le dit un document secret du Foreign Office de 1947. »

Pilger s’en prend aussi au rôle de BAE Systems et la politique britannique de vente d’armes aux pays africains les plus dévastés. « Qu’est-ce que [le ministre des affaires étrangères] Miliband va dire au gens qui souffrent de cette violence sponsorisée par la Grande-Bretagne ? Peut-être va-t-il parler, comme il en a l’habitude, d’une « meilleure gouvernance » pour les régions lointaines, alors que son propre régime a suspendu une enquête du Serious Fraud Office sur le contrat de 43 milliards de Livres entre BAE et la tyrannie corrompue d’Arabie Saoudite, avec qui les britanniques ont des « valeurs communes », comme l’a dit en 2007 Kim Howells, du Foreign Office ? ».

Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide