Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le village de Potemkine

La rédaction
visites
689
commentaire

Le 31 octobre, le département du Commerce a annoncé que l’économie américaine avait enregistré un taux de croissance annualisé de 3,1% au cours du troisième trimestre, le PIB ayant augmenté de 72,8 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent. Or 85% de cette augmentation sont dus à deux postes : les ventes de véhicules et d’ordinateurs. Dans les deux cas, les statistiques sont fausses ou manipulées. Voyons les choses de plus près :

  1. l’augmentation de la production et des ventes de véhicules est due à une énorme campagne de rabais offerts par les grands constructeurs pour l’achat d’une nouvelle voiture. Un exemple : le financement à un taux de 0%. Ces avantages - jusqu’à 2800 dollars par véhicule - se traduisent souvent par une perte sur chaque véhicule ainsi vendu.
  2. l’application de la frauduleuse « Quality Adjustment Method » (QAM) aux véhicules. Ainsi, lorsqu’un constructeur incorpore, par exemple, des « caractéristiques environnementales » à une voiture, cela passe pour une « amélioration de la qualité » et, dans les statistiques, on le déduit du prix réel de la voiture, ce qui fait baisser l’inflation. Mais en même temps, on le comptabilise comme un accroissement de production, ce qui permet de gonfler artificiellement les chiffres sur la valeur de la production automobile.

Ces facteurs trompeurs concernant la production et la vente d’automobiles représentent 52% de la prétendue augmentation de 72,8 milliards de dollars pour l’ensemble de l’économie au troisième trimestre.

Les ventes d’ordinateurs (et de matériel informatiques) sont passées de 72,8 milliards de dollars au deuxième trimestre à 77,4 milliards au troisième, soit une augmentation de 4,6 milliards. Cependant, dans sa méthode de statistiques sur les ordinateurs, le département du Commerce applique la méthode dite de l’« indice hédoniste », une variante du QAM qui gonfle artificiellement les chiffres sur la « production ». C’est ainsi que les statistiques du département du Commerce font ressortir une augmentation de 28,3 milliards de dollars des ventes d’ordinateurs dans la même période ! En appliquant l’indice hédoniste (censé ajuster les chiffres en fonction de l’inflation), le ministère a transformé 4,6 milliards de dollars d’augmentation dans les ventes d’ordinateurs, en dollars courants (non ajustés sur l’inflation), en une augmentation de 28,3 milliards en dollars ajustés sur l’inflation. Grâce à la « magie » de l’indice hédoniste, le ministère a fictivement gonflé de 23,7 milliards de dollars les ventes d’ordinateurs. Et cette somme représente 33% des 72,8 milliards de dollars d’augmentation du PIB.

Contrairement à ces chiffres manipulés, d’autres rapports économiques publiés dans les derniers jours d’octobre donnent une image plus fidèle de la situation de l’économie américaine :

  • Le taux de confiance des consommateurs, mesuré par la Conference Board’s Consumer Confidence Index, est passé de 93,7 en septembre à 79,4 en octobre, le plus bas niveau en 9 ans. A l’exception de septembre 2001, c’est la plus forte chute mensuelle de cet indice en 12 ans.
  • Pour la production industrielle dans la région de Chicago, la National Association of Purchasing Management (NAPM) relève pour son indice d’octobre une valeur de 45,9 points, le deuxième niveau le plus bas cette année. L’indice industriel de l’Institute for Supply Management (ISM), pour l’ensemble des Etats-Unis, est passé de 49,5 points en septembre à 48,5 points en octobre. Un indice inférieur à 50 points est caractéristique d’une industrie manufacturière en contraction.
  • Le taux officiel de chômage a augmenté de 5,7% en octobre. Les usines américaines ont ainsi réduit leur main-d’oeuvre pour le 27ème mois consécutif. L’emploi industriel a donc atteint son plus bas niveau depuis novembre 1961, soit depuis 41 ans.
  • Les trois grands producteurs automobiles ont rapporté une forte chute des ventes en octobre, malgré une politique continuelle de rabais : General Motors -32%, Ford -31%, DaimlerChrysler -31%.
  • La construction (en dehors des logements) a diminué de 18,8% par rapport à l’année dernière et elle est aujourd’hui à son plus bas niveau depuis juillet 1996. La construction de bureaux a atteint son plus bas niveau en 5 ans. La construction d’usines a chuté de 50% par rapport à l’année précédente pour atteindre son plus faible niveau depuis 1978.
Contactez-nous !

Don rapide