Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 24 avril - Jacques Cheminade : « Mon exemple, c’est le général de Gaulle partant à Londres » Lire Flash : 7 avril - Jacques Cheminade au Liban reçu par le Président Michel Aoun Lire Flash : 1er avril - A Bondy, Jacques Cheminade engage un dialogue citoyen sur les banlieues Lire
AccueilActualité

Les Britanniques reconnaissent leur rôle dans l’assassinat de scientifiques iraniens

La rédaction
visites
1878
commentaires

27 janvier 2012 (EIRNS) — Le gouvernement iranien a transmis le 13 janvier aux gouvernements britannique et américain une lettre les accusant de complicité dans le meurtre du scientifique iranien Mostafa Ahmadi Roshan, le 11 janvier dernier.

Le Sunday Times, hebdomadaire du magnat de presse Sir Rupert Murdoch, dans son édition du 15 janvier a en quelque sorte répondu à cette accusation avec un article qui se lit comme une véritable déclaration de guerre de l’Empire britannique à l’encontre de l’Iran. Pour ces cercles, Israël n’est qu’une grenade qui s’autodétruira dans un grand jeu géopolitique. Tout porte à croire que la guerre de l’ombre menée par certains services secrets israéliens ne serait pas étrangère à l’assassinat de Roshan et d’autres scientifiques nucléaires iraniens, remontant jusqu’au premier assassinat de ce type, perpétré en janvier 2010.

L’article du Times intitulé « La guerre du Mossad contre Téhéran vue de l’intérieur” donne un compte rendu minute par minute de la surveillance de Roshan, et de comment les attaques ont été planifiées et exécutées au « cœur de Téhéran » par des agents israéliens prêts à frapper n’importe quand.

« Pour Israël c’était une mission classique d’assassinat. ’Ce qui apparaît dans un film d’espionnage comme une opération simple est le résultat d’un travail dur, de longs mois de recueil de renseignements et d’une équipe bien entraînée,’ a dit une source qui a donné au Sunday Times des détails impossibles à vérifier. »

Quoiqu’il en soit, le Sunday Times vient de révéler officiellement qu’Israël est en train de conduire une guerre couverte, et il pose la question suivante : « Le souci est de savoir comment l’Iran va répondre ? »

{}

« Depuis sa fondation en 1948, Israël utilise l’assassinat comme une arme nationale, frappant des cibles à l’étranger allant des Palestiniens qui avaient tué les athlètes israéliens aux jeux olympiques de Munich de 1972, jusqu’à des ennemis dans les rues d’Amman et à un leader du Hamas dans la chambre d’un hôtel de Dubaï en 2010 ».

{}

« Maintenant l’Iran est la cible. Au cours des deux dernières années des assassins ont attaqué cinq scientifiques du programme nucléaire national, tuant quatre d’entre eux. Le Mossad, l’agence israélienne de renseignements extérieurs, est largement considérée comme responsable...

{}

« Il y a eu aussi une série de mystérieuses explosions. En novembre dernier une déflagration a touché une base militaire utilisée par les Gardes de la Révolution, tuant le général Hassan Tehrani Moghaddam, chef du programme de missiles balistiques iranien. »

Le jeu de la perfide Albion consiste ici à mettre en avant le rôle d’Israël, qui est en réalité manipulé par sa « mère » britannique, sachant que si l’Iran est provoqué à contre-attaquer, ce ne sera pas contre la Grande Bretagne, mais contre les Etats-Unis et leurs actifs stratégiques.

Voir les 5 commentaires

  • corrector • 05/02/2012 - 22:37

    Bravo !

    Ils ont bien fait de se débarrasser de ces pourritures.

    Qu’ils continuent !

    Ils ont le soutient de l’immense majorité de la population.

    Répondre à ce message

  • profane • 30/01/2012 - 17:17

    Par pricipe moral, en dehors de toute querre ouverte, l’assassinat est un crime qu’aucun état démocratique ne peut couvrir.

    Mais recourir n’est pas couvrir.

    La menace de prolifération nucléaire est une ultime menace contre l’humanité.

    En tant que menace ultime contre l’humanité, la prolifération doit être combattu, ceci est légitime, et s’il le faut en dernier recours par la guerre dans un cadre légal Onusien.

    Sachant que l’Iran est signataire des accords de non prolifération des armes nucléaires, elle doit se mettre en règle.

    Mais avant la guerre, l’usage de la négociation économique, de la déstabilisation politique, du sabotage et de l’assassinat doivent être utilisés pour le retrait du programme d’armement nucléaire.

    L’Iran ne doit pas être un nouvel Iraq.

    Il est évidemment légitime que l’Iran puisse posséder une défense efficace pour se protéger de l’impérialisme américain dont elle est victime depuis 60 ans.

    L’Iran doit avoir recours aux alliances classiques pour cela, la Chine, l’Inde et l’Europe ayant tout intérêt à sa réintégration dans le marché mondiale.

    Se conformer aux exigences de L’ONU, donc de se libérer des contraintes américaines actuelles, est le seul moyen à l’Iran de redevenir la grande puissance régionale qu’elle a toujours été.

    L’Iran doit éviter d’être un nouveau Cuba

    Répondre à ce message

  • jojo • 26/01/2012 - 17:31

    Ce genre d’article est un peu léger et vous décrédibilise ! En effet, je ne vois pas en quoi l’article du Sunday Times reconnaît le rôle britannique. pour ma part, ça ne fait aucun doute qu’il y ait une main britannique derrière ces assassinats (notamment à Dubai, où pullule les services de renseignement de sa majesté), mais votre brève ne le prouve nullement.
    Ne venez pas pleureur par la suite si certains vous tournent en dérision.
    Bon courage à M. Cheminade.

    • Christine • 27/01/2012 - 20:22

      Merci Jojo d’apporter des preuves concrètes à ce que nous avançons (Dubaï).

      Le raccourci est, en effet, un peu brutal, mais tout à fait juste.

      Pour bien comprendre cette brève, il faut évidemment s’intéresser au rôle joué par l’Empire anglais dans la création de l’Etat d’Israël, au traité Sykes-Picot qui a permis au même Empire, et à ses alliés, en l’occurrence la France, de manipuler arabes contre Israéliens et vice-versa pendant presque déjà un siècle ! Savoir enfin que n’ayant pas réussi après trois guerres à remettre la main sur son ancienne colonie, les Etats-Unis, l’Empire anglais a décidé de garder son ancienne prééminence dans le monde, en imposant aux Etats-Unis un "partenariat spécial" avec eux, souvent à détriment de la République américaine.

      Keynes, un digne représentant de cette tradition exprimait l’essence de cette alliance de la façon suivante : "Le cerveau britannique et l’argent américain " ! C’est la raison pour laquelle Franklin Roosevelt s’est toujours battu pour que les Etats-Unis ne soient pas entraînés dans le cerf-volant britannique".

      Pour savoir plus sur ces questions, lire nos dossiers sur Sykes Picot et aussi sur Keynes.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 27/01/2012 - 00:31

    Donc ils osent !
    Aux yeux du monde, assassiner des scientifiques revient à être un titre de gloire !!!
    Quand seront-ils récompensés ?

    Il est vrai qu’un moment de honte est vite passé .... mais quand même ....

    ... et en même temps la loi à propos du "génocide arménien" est votée ...

    C’est vraiment la fin d’un monde.

    Là je ne comprends plus très bien ... il est vrai que dans not’monde de souris ... nous pensons et agissons différemment !!!

    AAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH ! les hommes !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide