Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les LaRouche à la conférence russe contre la mondialisation

La rédaction
visites
1087
commentaires

8 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) - Le 3 et 4 décembre, Lyndon et Helga LaRouche ont participé, via des enregistrements vidéo, à la conférence « Laissons vivre la terre ! Du clash des civilisations à leur coopération ». Cette conférence était organisée à Moscou par la Résistance anti-mondialiste russe, ainsi que par l’Académie des études géopolitiques dirigée par le Général Léonid Ivashov, ancien chef du département des affaires générales du ministère de la Défense de l’Union soviétique et chef d’état major des armées russes, le 11 septembre 2001. Au-delà de tous ceux qui ont participé, des milliers d’autres sont en train de télécharger les discours de Lyndon LaRouche et de son épouse, Helga Zepp-LaRouche, présidente et fondatrice de l’Institut Schiller, qui sont disponibles sur RuTube.

Après avoir rapporté l’ouverture de la conférence par Sergei Baburin, ancien porte-parole adjoint du Parlement d’Etat Russe, la Douma, et doyen de l’Université russe d’Etat de Commerce et d’économie, le communiqué publié par la Résistance anti-mondialiste souligne l’intervention de Lyndon LaRouche « l’économiste américain bien connu, célèbre pour avoir prévu la crise économique il y a plus de 30 ans ». Le communiqué poursuit : « Il a, non seulement, identifié les causes principales de la crise et la solution pour en sortir, via la création d’un nouveau système financier où participeraient les groupes les plus puissants du monde, mais il a formulé une fois de plus, une prévision à long terme : le changement du centre des relations mondiales de l’Atlantique vers le Pacifique, et des vols vers Mars, comme possible objectif commun des habitants de la terre ».

Prenant la parole après LaRouche, le Général Ivashov a évoqué l’érosion de la souveraineté nationale dans le monde d’aujourd’hui. Il a aussi retracé l’histoire de l’impérialisme, y compris l’émergence des centres financiers britanniques et hollandais à partir de Venise. Natalia Vitrenko, présidente du Parti progressiste socialiste ukrainien a prononcé un discours lors de la session de l’après-midi qui a été ouverte par les remarques de Mme LaRouche. Le discours de Vitrenko sera rendu public prochainement dans le journal de son parti.

Une résolution adoptée à la conférence appelle « en faveur des mesures pour changer l’ordre financier du monde », via un « nouveau Bretton Woods », qui définirait de nouveaux taux de change. Par rapport à l’appel de l’Institut Schiller actuellement en circulation, cette résolution n’établit pas, cependant, la différence entre un système monétaire et le système de crédit appelé de tous ses vœux par LaRouche ; elle n’identifie pas non plus de projets de développement dans le domaine de l’économie physique. Elle cite la Chine, la Russie, l’Inde et les Etats-Unis comme les pays qui devraient organiser cette conférence — les même 4 puissances nommées par LaRouche comme étant la clé de la réussite de son projet – mais elle ajoute le Brésil à cette liste.

Le communiqué de presse de la Résistance anti-mondialiste a été repris par plusieurs sites internet russes, y compris par le blog de Maxim Kalashnikov, qui mène campagne en faveur de la ré-industrialisation à haute technologie de la Russie, un blog que le président Medvedev recommandait récemment à son chef de cabinet d’étudier. Le site du Parti communiste de la Fédération russe rapportait également la conférence. Les propos tenus par Helga Zepp-LaRouche sur la situation des paus européens dans cette bataille - « aussi longtemps que les pays européens seront prisonniers du corset de l’Union européenne, l’Europe n’a aucune chance de surmonter cette crise »-, ont été repris sur des forums de discussion en langue russe des Pays baltes, qui sont aussi membres de l’Union européenne.


A lire :


Voir les 2 commentaires

  • djoy • 09/12/2009 - 05:08

    Ca fait un moment que je lis vos éditos, vos messages, mais pour moi, je ne lis pas l’actualité comme vous : vous dites que l’on va dans un mur, je suis d’accord : mais à un moment donné Mr Cheminade, et avec un grand respect pour vous,soit il va rester les républicains démocrates soit le chaos !
    Je suis d’accord que l’on va droit dans le mur et vers du fascisme (lien direct entre les états et les industriels ou banquiers, ce qui est caractéristique du moment), soit on arrête tout cà, et notre pays reste digne même avec une "révolution" ?!!
    Alors, Monsieur, et vous "Solidarité et progrès", qu’est ce que vous voulez ?
    Cordialement, un lecteur.

    • pic et puce • 10/12/2009 - 02:32

      Je crois qu’il veut eveiller les consciences sur les realites de fonctionnement du systeme dans lequel nous sommes. A partir de la se pose la question suivante : que faire de toutes ces informations et comment lutter contre la monstruosite des vrais dirigeants de notre monde ? Il faudrait commencer par savoir qui ils sont et comment ils se nomment pour qu’ils n’agissent plus dans l’ombre

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide