Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire
AccueilActualité
Brèves

Les Russes relancent un programme spatial pour la Lune

La rédaction
visites
1053
commentaire

31 août 2007 (LPAC) - Le directeur de l’Agence spatiale russe Anatoly Preminov a annoncé le 31 août, un nouveau programme spatial russe, qui relance une politique spatiale jusque-là plutôt stagnante. Selon space.com, cette mission comprend l’intention officielle des années 60 d’envoyer des cosmonautes sur la Lune, ce qui devrait être possible d’ici 2025. Perminov a parlé d’un « nouveau lanceur », qui pourrait être le lanceur réutilisable Clipper, et remplacerait le vieux Soyuz qui date déjà des années 50 ! Il est intéressant de noter que ces programmes avaient déjà été proposés par Nicolai Semyanov, ex-directeur d’Energia Corp. Qui avait été viré pour avoir proposé de tels projets.

L’AFP rapporte que Perminov a aussi dit qu’une « station inhabitée » pourrait être construite sur la Lune entre 2027 et 2032. Sur l’agenda de la NASA, les premiers Américains à aller sur la Lune depuis Apollo arriveront entre 2018 et 2020 ; mais chaque année, à cause des coupures budgétaires, cet agenda est repoussé.

Perminov a dit que la Russie continuera à développer des sites de lancements de fusées sur son propre territoire, mais continuera nécessairement à utiliser le site de Baïkonour, Kazakhstan. La Russie va aussi continuer son programme de touristes de l’espace, cinq personnes ont déjà payé chacune plus de 20 millions de dollars pour un voyage vers la station orbitale.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide