Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Les astronautes de la NASA remettent en cause le caractère anthropogénique du rechauffement climatique

La rédaction
visites
2384

Le 12 avril 2012 (Nouvelle Solidarité) – Dans une lettre adressée à son directeur général actuel, Charles Bolden, 49 anciens astronautes et scientifiques de la NASA ont demandé le 28 mars dernier que celui-ci mette fin au soutien apporté par la NASA à la thèse anthropogénique du changement climatique. Parmi les signataires il y a 8 anciens astronautes, ainsi que plusieurs autres scientifiques, directeurs et ingénieurs, 21 d’entre eux ayant travaillé pour l’agence spatiale pendant plus de 30 ans.

La lettre dit : « Nous soussignés, demandons respectueusement à la NASA et au Goddard Institute for Space Studies (GISS) de s’abstenir d’inclure des remarques non prouvées dans ses communiqués et sur ses sites internet. Nous croyons que les affirmations de la NASA et du GISS à l’effet que le dioxyde de carbone lié aux activités humaines aurait des effets catastrophiques sur les changements climatiques globaux ne sont pas justifiées, surtout si l’on considère les données empiriques de plusieurs milliers d’années. Lorsque nous voyons des centaines de scientifiques reconnus, ainsi que des milliers d’autres scientifiques, déclarer publiquement leur défiance à l’égard des prévisions catastrophiques venant en particulier de la direction du GISS, il est clair que la science concernant ces questions n’est PAS établie [emphase dans l’original].

« La défense incontrôlée de l’idée selon laquelle le CO2 serait la cause majeure des changements climatiques est indigne de l’histoire de la NASA en ce qui concerne ses évaluations objectives de toutes les données scientifiques avant de prendre des décisions ou d’émettre des déclarations publiques.

« Nous demandons que la NASA s’abstienne d’inclure des remarques non prouvées et sans fondement dans ses communiqués à venir et sur ses sites internet à ce sujet. Ce qui est en jeu est la réputation exemplaire de la NASA, de ses scientifiques et employés actuels et anciens, et même la réputation de la science elle-même.

« Pour des informations supplémentaires concernant les questions scientifiques à la base de notre inquiétude, nous vous recommandons de contacter Harrison Schmitt et Walter Cunningham [deux anciens astronautes] ou d’autres personnes qu’ils vous recommanderont. »

Contactez-nous !