Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les coûts de la « wal-martisation » de l’Amérique

La rédaction
visites
798
commentaire

Comme l’EIR l’a documenté de manière exhaustive par le passé, la chaîne de supermarchés Wal-Mart a provoqué la perte de millions d’emplois industriels aux Etats-Unis, à cause de sa politique d’importation de produits venant de pays d’Asie et d’Amérique du Sud, où la main d’œuvre est bon marché. Cependant, Wal-Mart est également à l’origine d’autres coûts pour l’économie américaine, comme le montre une nouvelle étude de deux chercheurs du Labor Center de l’université de Berkeley, A. DUBE et K. JACOBS, intitulée « Coûts cachés des emplois de Wal-Mart ». Il s’avère que les salaires chez Wal-Mart sont tellement bas que nombre de ses employés sont obligés de demander des aides sociales - bons d’alimentation, assurance maladie pour démunis, aide au logement, etc.

Ces deux chercheurs ont plus particulièrement examiné la situation en Californie, où Wal-Mart compte 44 000 employés (7% de son effectif total aux Etats-Unis) et prévoit de s’étendre encore, en dépit d’une opposition grandissante. En 2001, le salaire horaire moyen d’un employé de Wal-Mart dans cet Etat était de 9,70 dollars de l’heure, soit 31% de moins que dans d’autres centres de grande distribution en Californie (14,01 dollars de l’heure), et nettement moins que celui d’un ouvrier industriel. En outre, moins de la moitié des employés de Wal-Mart bénéficiait du régime d’assurance maladie souscrite par l’entreprise.

En raison de ces salaires de misère, les auteurs de l’étude estiment que chaque employé de Wal-Mart en Californie aurait besoin de 1952 dollars d’aides sociales, soit un total, pour les 44 000 employés en question, de près de 86 millions de dollars. Pour l’ensemble du pays, on estime que ce coût pourrait atteindre les 2 milliards de dollars pour les contribuables américains.

Contactez-nous !

Don rapide