Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les dépenses américaines de défense grimpent en flèche

La rédaction
visites
665

Les commandes du gouvernement américain en matière de défense se sont accrues peu après l’entrée en fonctions du gouvernement Bush, et plus encore depuis le 11 septembre. Bien que ces dépenses ne soient en aucun cas suffisantes pour renverser le déclin économique, les statistiques officielles sur la production et les nouvelles commandes industrielles sont particulièrement mauvaises si l’on fait abstraction du secteur de la défense.

Le 2 mai, le département américain du Commerce a fait état d’une augmentation de 0,4 % des commandes industrielles en mars, en dépit d’une baisse de 3,6 % des commandes de biens d’équipement non liés à la défense, à l’exclusion des avions. Les commandes militaires ont augmenté de 19,3 % en mars, après une augmentation de 94,7 % en février. De même, les commandes d’avions militaires ont augmenté de 24 % en mars, après une augmentation de 60 % le mois précédent.

Il est plus intéressant de considérer les chiffres trimestriels. Il faut savoir qu’au cours des dernières années, les nouvelles commandes de défense se sont toujours situées, à une exception près, entre 14 et 20 milliards de dollars par trimestre. Or, au quatrième trimestre 2001, elles ont atteint 30,8 milliards de dollars, puis 23,6 milliards de dollars au premier trimestre 2002. Le total de 54,4 milliards de dollars de ces six mois constitue une augmentation de 57 % par rapport à l’année précédente (34,6 milliards). Pour l’année prochaine, l’administration Bush prévoit une augmentation de 15 % du budget de la défense pour atteindre 379 milliards de dollars, soit la plus forte augmentation depuis 20 ans.

Le 23 avril, le principal fournisseur mondial en matière de défense, Lockheed Martin, a annoncé une augmentation de ces ventes de 26 % au premier trimestre et un doublement de ses résultats par rapport à l’année précédente. Tandis que les marchés boursiers plongeaient en général, la valeur des actions de Lockheed Martin a progressé de plus de 50 % depuis le 11 septembre. Les trois autres géants américains de la défenseNorthrop Grumman, Raytheon et General Dynamics - ont aussi fait état de ventes, de résultats et de valeur boursière en forte hausse.

Contactez-nous !