Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les élections en Saxe

La rédaction
visites
786
commentaire

Après les élections municipales, régionales et européennes de juin, et la gifle infligée surtout à la sociale-démocratie allemande (SPD) mais aussi aux autres « partis établis », tous les yeux sont rivés sur les élections au parlement du Land de Saxe, prévues pour le 19 septembre.

Il n’est pas à exclure que les Démocrates-chrétiens au pouvoir (CDU) y perdent la majorité absolue. Leur score pourrait être presque égalé par les post-communistes du PDS, le SPD n’arrivant qu’en troisième position, même avec moins de 10% selon certains. Si c’était le cas, les répercussions sur la situation politique nationale seraient immenses.

Sur cette toile de fond, le mouvement larouchiste en Allemagne fera, avec son parti, le Mouvement des droits de l’homme/Solidarité (Büso), une intervention concertée dans la campagne électorale, axée sur un nouveau Bretton Woods et la politique de Pont terrestre eurasiatique pour sortir de la crise actuelle. Les candidats du Büso seront soutenus par une cinquantaine de militants, la plupart du mouvement des jeunes larouchistes (LYM). Leurs efforts seront concentrés sur les trois principaux centres urbains de Saxe : Dresde (la capitale), Leipzig et Chemnitz-Zwickau.

La situation économique de ce Land est particulièrement précaire, avec un taux de chômage moyen de 17,4%, atteignant jusqu’à 18,2% à Chemnitz, 18,7% à Leipzig et dépassant même 20% dans certaines zones. Sur les 385 000 sans emploi enregistrés en juin, 180 000 sont des chômeurs de longue durée, c’est-à-dire depuis plus de 12 mois pour les plus de 55 ans et plus de 18 mois pour les plus de 55 ans. Selon les dernières statistiques disponibles, datées d’avril 2004, le taux d’emploi était de 7% inférieur au niveau d’avril 2003.

En Saxe, près de la moitié des travailleurs du bâtiment sont sans emploi fixe, alors qu’au moins 50% des entreprises du bâtiment prévoient une détérioration de la situation d’ici la fin de l’année. Le chiffre d’affaires dans ce secteur en avril 2004 était de 5% inférieur à celui de l’année précédente.

Les coupes dans l’aide sociale et les allocations chômage prévues par le gouvernement fédéral (programme Hartz IV - cf. SA 28/04) aggraveront encore la situation de l’emploi et réduiront brutalement le niveau de vie des quelque 222 000 Saxons chômeurs de longue durée ou bénéficiaires d’aides sociales. Notons en passant que ce chiffre est supérieur au nombre de voix obtenues par le SPD dans les européennes du 13 juin en Saxe (186 000).

Contactez-nous !

Don rapide