Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les faucons de Bush sont-ils des poules mouillées ?

La rédaction
visites
1493

Les plans de guerre de l’administration Bush ont provoqué une lutte intense dans les rangs du Parti républicain. A ce sujet, certains journalistes et dirigeants démocrates ont remarqué un phénomène intéressant : cette bataille oppose, d’un côté, des militaires expérimentés, hostiles à l’idée de faire la guerre pour obtenir un « changement de régime » en Irak et, de l’autre côté, une bande de « faucons » n’ayant jamais servi dans aucune arme, qui poussent à une invasion immédiate.

Dans un commentaire publié le 21 août, Gene Lyons, un chroniqueur national proche du Parti démocrate, reproche aux démocrates leur absence dans le débat sur la guerre contre l’Irak, qui laisse aux « réalistes » de la politique étrangère républicaine et au secrétaire d’Etat (et ancien général) Colin Powell la tâche de contrer ceux qui appellent à « une attaque unilatérale contre le régime despotique de Saddam Hussein ».

Lyons y fait mention de la violente confrontation entre le sénateur Chuck Hagel (républicain du Nebraska), un vétéran médaillé du Vietnam, et le président du Defense Policy Board, Richard Perle, qui a échappé au service militaire, à propos d’un article de Brent Scowcroft, lui-même général en retraite, dans le Wall Street Journal. Hagel a déclaré au New York Times . « M. Perle souhaiterait sans doute faire partie de la première vague qui entrera à Bagdad. » Lyons ajoute pour sa part : « A moins que l’on produise [l’émission télévisée] Meet the Press dans l’hôtel Hilton de Bagdad, cela n’arrivera pas. » Il conclut en citant un récent article du Washington Monthly, signé par le général Wesley Clark (cr), ancien commandant suprême de l’OTAN (SACEUR), opposé, lui aussi, à une invasion américaine unilatérale de l’Irak car il estime qu’elle compromettrait la coopération étrangère dans la guerre au terrorisme.

Le commentaire de Lyons est intitulé « Les rêveries des chickenhawks », (jeu de mot intraduisible : chicken signifie poule mouillée et hawk signifie faucon). Selon la New Hampshire Gazette : « Un chickenhawk est un terme qu’on applique souvent à des personnalités publiques - généralement de sexe masculin - (1) tendant à préconiser ou à soutenir fermement ceux qui préconisent des solutions militaires à des problèmes politiques et (2) ayant personnellement refusé de tirer profit d’une opportunité significative de porter l’uniforme en temps de guerre. » Le quotidien du New Hampshire a publié, le 24 juin 2002, une liste d’une centaine de ces faucons républicains, parmi lesquels :

  • Le président George W. Bush. Engagé pour six ans dans l’Air National Guard, il l’a quittée au bout de quatre ans. Ses états de service ont été « nettoyés » par la base de l’Armée de l’air de Maxwell. On n’a aucune trace d’un quelconque entraînement dans un véritable avion militaire. Il était dans la même unité de l’Air National Guard du Texas que les enfants de l’ancien ministre des Finances Lloyd Bentsen et du sénateur John Tower, et que sept membres des Dallas Cowboys.
  • Le vice-président Dick Cheney - sursis accordé pour études et mariage ;
  • Le ministre de la Justice John Ashcroft - sursis accordé pour études supérieures ;
  • Le vice-secrétaire à la Défense Paul Wolfowitz - a évité le service militaire ;
  • Karl Rove, conseiller de la Maison Blanche - a évité le service ;
  • Le porte-parole de la Maison Blanche Ari Fleischer - a évité le service militaire ;
  • Le directeur de la CIA George Tenet - a évité le service militaire ;
  • Le président de la Chambre Dennis Hastert - a évité le service militaire ;
  • L’ancien directeur de la CIA James Woolsey, membre du Bureau politique de la défense - a évité le service militaire ;
  • Dan Quayle, membre du Defense Policy Board - a servi dans une unité de journalisme de l’Indiana National Guard (son père possédait la majeure partie des journaux de l’Etat).

Cette liste comporte encore le gouverneur de Floride, Jeb Bush, les sénateurs Phil Gramm, Don Nickles et Richard Shelby, l’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, les fondamentalistes « chrétiens » Rush Limbaugh, Pat Robertson et Pat Buchanan, les idéologues conservateurs William Kristol et George Will, etc.

Au Congrès, on compte également quatre républicains bien connus qui ont évité de servir pendant la guerre du Vietnam : Newt Gingrich, Dick Armey, Tom Delay et Trent Lott.

A ce sujet, Lyndon LaRouche a précisé : « A part le président George W. Bush, Ariel Sharon et une bande de « chickenhawks », presque personne dans le monde ne souhaite actuellement une guerre avec l’Irak. Les couards et les tire-au-flanc sont en général les plus ardents partisans pour envoyer les autres tuer et se faire tuer à la guerre. « Chickenhawk » est un terme précisément défini et bien choisi pour décrire de tels individus. Il n’est pas de mon invention, mais je salue la sagesse de ses auteurs . »

  • Contactez-nous !