Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les faucons préparent-ils une provocation terroriste ?

La rédaction
visites
715
commentaire

Depuis la rencontre estivale du clan Bush à Kennebunkport, il y a trois semaines, une bataille fait rage au sein du Parti républicain et de l’establishment militaire et de sécurité américain, sur la stratégie à suivre en ce qui concerne l’Irak.

Etant donné les réticences venant de nombreux cercles militaires et de politique étrangère aux Etats-Unis, dans le monde arabe, en Europe et au Japon, le seul moyen pour les faucons d’obtenir leur guerre de « choc de civilisations » est d’orchestrer une provocation terroriste de grande ampleur, semblable aux attaques du 11 septembre.

Par conséquent, pour Lyndon LaRouche, l’on doit donc se poser la question suivante : « Certains cercles proches de Sharon aux Etats-Unis ou en Israël planifient-ils une importante provocation terroriste, afin d’accélérer la dynamique de guerre ? » LaRouche souligne qu’il y a urgence à répondre à cette question.

A cet égard, il est pertinent de considérer l’analyse d’un diplomate américain à la retraite, recueillie le 27 août par Strategic Alert. Cette source, qui a passé vingt-cinq ans au Service des affaires étrangères et occupé des postes sensibles au département d’Etat et au ministère de la Défense des Etats-Unis, nous a confié au cours d’une discussion privée : « Des amis dans la communauté du renseignement m’ont récemment fait parvenir un message : préparez-vous, la situation actuelle, en Irak et autour, est une réédition du Vietnam en 1964 ». Les lecteurs se souviendront qu’à cette époque, l’armée américaine avait mis en scène une provocation, dans les eaux nord-vietnamiennes, dans le golfe du Tonkin, provocation qui fut utilisée pour convaincre le Congrès de donner au Président d’alors, Lyndon Johnson, les pleins pouvoirs, par la « Résolution du Tonkin ». C’est à la suite de cela que les effectifs militaires américains impliqués au Vietnam ont atteint en quelques mois le nombre de 550 000 soldats.

Contactez-nous !

Don rapide