Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 11 décembre - Miracle économique chinois : l’importance de la séparation stricte des banques Lire Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les grandes avancées démocratique de l’UE : Une baronne comme ministre des Affaires étrangères !

La rédaction
visites
1413
commentaire

24 novembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – « Si vous ne vous occupez pas de l’UE, vous l’aurez dans l’EU ! », pourrait très bien résumer l’issue du conclave démocratique à huis clos tenu le 19 novembre à Bruxelles pour désigner le premier Président de l’Europe et le Haut représentant pour les affaires étrangères et la sécurité européenne.
Le traité de Lisbonne (copie conforme de la Constitution européenne rejetée en 2005 par les français et les hollandais), qui donne aux peuples européens ce gouvernement commun, entre en vigueur le 1er décembre, après deux années de marchandages opaques entre dirigeants des 27.

Première nouvelle : la Grande-Bretagne occupe désormais la première place en matière de diplomatie et de sécurité de l’Union européenne. Si l’on ne peut que se réjouir de la défaite de Tony Blair au poste de président de l’UE, c’est l’un de ses lieutenants dans le Parti travailliste, Catherine Ashton, baronne Ashton d’Upholland, qui a été désignée « Haut représentant pour les Affaires étrangères ». La présidence sera assurée par le Premier ministre belge, Herman Van Rompuy, que l’on surnomme volontiers « l’horloger des compromis impossible », « l’anesthésiant local » ou « le président pour la déco », indiquant que l’Europe continuera à se faire sur des marchandages politiciens plutôt que sur des projets pour une vision d’avenir qui transformerait radicalement les conditions de vie des européens.

Si l’on n’a pas dit grand-chose sur Van Rompuy en Europe, les médias ont noté qu’il avait assisté le 14 novembre près de Bruxelles, à un dîner du Bilderberg, club select de l’aristocratie anglo-européenne présidé par le vicomte Etienne Davignon, l’un des parrains de tout le projet d’Union européenne. A cette occasion, selon le Financial Times, il a remis sur le tapis le vieux projet synarchiste d’accorder à l’UE le pouvoir de lever des impôts directs. Ce principe était au centre du Plan Hallstein présenté en 1965, que Charles de Gaulle a déjoué avec sa célèbre « politique de la chaise vide ». C’était une victoire pour l’Europe des patries et des projets portée par de Gaulle et Adenauer, contre le projet d’exécutif supranational promu par l’oligarchie européenne au sortie de la Deuxième Guerre mondiale.

Quant à la baronne Ashton, qui n’a aucune expérience diplomatique, Tony Blair l’a fait anoblir par la Reine en 1999. Nommée secrétaire d’Etat en 2001, elle devint membre du Conseil privé de Sa Majesté en 2006. A la tête de la Chambre des Lords, c’est elle qui a réussi à faire adopter le Traité de Lisbonne à cette instance pourtant très conservatrice. En octobre 2008, elle a succédé au tristement célèbre Peter Mandelson, Commissaire européen au Libre-échange (commerce).

Contrairement au Président de l’UE, dont les pouvoirs sont limités au Conseil européen, puisque José Manuel Barroso garde toutes ses prérogatives de président de la Commission, le poste de « haut représentant pour les Affaires étrangères » couvre le Conseil et la Commission. Ainsi la baronne Ashton succédera au chef actuel de la diplomatie, Javier Solana, et récupérera le portefeuille du commissaire aux Affaires étrangères, tout en occupant les fonctions de vice-présidente de la Commission européenne.

Il y a un an, le Professeur de droit constitutionnel et ancien ministre italien Giuseppe Guarino, détracteur connu du Traité de Lisbonne, a insisté sur l’importance de ce poste, justement parce qu’il contrôle aussi bien la politique sécuritaire que les affaires étrangères. La baronne Ashton sera à la tête du nouveau corps diplomatique supranational de l’UE, qui fera fonction de véritable gouvernement européen, selon le professeur italien. Baptisé « Service européen d’action extérieure » (SEAE), il disposera de 7000 collaborateurs et d’un budget de de 7 à 12 milliards d’euros (selon les sources), ce qui est supérieur aux budgets réunis du Quai d’Orsay, du Foreign office britannique et du Auswärtiges allemand.

Selon le Daily Telegraph, la première action de ce Service d’action consistera à demander à l’Assemblée générale des Nations unies que l’UE en soit reconnue comme membre sans droit de vote. Par ailleurs, reflétant les ambitions militaires grandissantes de l’Union européenne, il est question d’établir une nouvelle ambassade à Kaboul. L’UE cherchera aussi à se doter d’une « personnalité juridique » pleine et entière, pour que son nouveau service diplomatique soit reconnu à l’échelle internationale en tant que négociateur légitime.

Reste à savoir si les gouvernements européens rompront avec ce gouvernement supranational lorsque le troisième round de la crise financière plongera les Etats et les banques dans la faillite et l’ensemble de la population dans la misère. C’est en tous les cas ce que les citoyens résistants doivent chercher à provoquer pour qu’à la faveur des bouleversements qui s’annoncent, nous brisions les chaînes monétaristes qui nous enserrent.



Voir le commentaire

  • petite souris • 24/11/2009 - 22:58

    .........et qu’en dit notre "sémillant" Bernard Kouchner ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide