Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les grands partis allemands saluent la proposition russe de bouclier anti-missile conjoint

La rédaction
visites
682

En Allemagne, le ministre de la Défense Franz Josef Jung (CDU), le ministre des Affaires étrangères Steinmeier (SPD), le président de la CSU Edmund Stoiber et

(LPAC) En Allemagne, le ministre de la Défense Franz Josef Jung (CDU), le ministre des Affaires étrangères Steinmeier (SPD), le président de la CSU Edmund Stoiber et le président du SPD Kurt Beck, ont tous dit après le G8 qu’ils accueillaient favorablement les discussions sur la proposition de système anti-missile conjoint faite par le président russe Vladimir Poutine.

Le ministre de la Défense a salué le projet dans Bild am Sonntag, précisant qu’il devrait faire l’objet de discussions à l’OTAN la semaine prochaine et dans la rencontre prévue entre l’OTAN et la Russie. Kurt Beck a exprimé son espoir de voir les Etats-Unis prendre au sérieux la proposition de Poutine. Il a dit que l’Europe ne devait pas se diviser sur cette question et qu’une nouvelle course aux armements devait être évitée à tous prix. Le président du CSU a déclaré qu’un système de missiles de défense conjoint à l’OTAN et la Russie serait préférable à une solution américaine unilatérale. Il a appelé à un « compromis » qui limiterait l’installation de bases anti-missiles aux pays de l’OTAN n’ayant jamais fait parti du Pacte de Varsovie.

En France, il faut chercher beaucoup pour trouver des prises de position des « grands partis » et leurs représentants à ce sujet. Jusqu’ici rien à signaler. Peut-être que les questions qui déterminent la stabilité du monde sont secondaires par rapport à la stabilité du bocal politique français (avec ses poissons roses et sa vague bleue) ?

Contactez-nous !