Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les mensonges de Gore fondent comme neige au soleil

La rédaction
visites
2018
commentaire

Non seulement les deux extrémités du tube digestif d’Al Gore produisent énormément d’émissions toxiques, mais le pire c’est que les français s’en servent de parfum, à l’image de leur président

1 juillet (LPAC) - Les « prévisions alarmistes sur le réchauffement planétaire fondent devant la rigueur scientifique », voilà le titre d’un article dévastateur de James M. Taylor dans le Chicago Sun Times du 30 juin qui accuse Gore de mentir tout au long de son film « Une vérité qui dérange ».

L’article suggère d’abord que Gore ferait mieux de suivre ses propres conseils : que la « raison » et la « science » puissent triompher dans le débat sur le changement climatique.

Ensuite, Taylor fournit une liste détaillée des mensonges de Gore suivie de leur réfutation scientifique :

- Gore prétend que les glaciers de l’Himalaya se rétrécissent à cause du réchauffement planétaire.
FAUX, selon l’American Metereological Society de septembre 2006.

- Gore affirme que la couverture neigeuse du sommet du Kilimandjaro en Afrique rétrécit.
FAUX, selon le magazine Nature du 23 novembre 2003.

- Gore dit que le réchauffement planétaire provoque des tornades.
FAUX, selon les déclarations du GIEC de février 2007.

- Gore prétend que le réchauffement planétaire augmente la fréquence et la force des ouragans.
FAUX, selon deux experts des ouragans, Chris Landsea et William Gray, ainsi que selon la revue Geophysical Research Letters du 18 Avril.

- Gore affirme que les déserts africains s’étendent à cause du réchauffement planétaire.
FAUX, selon le New Scientist du 16 septembre 2002.

- Gore dit que les glaces du Groenland fondent à grande vitesse.
FAUX, selon le Journal of Glaciology

- Gore prétend que la calotte polaire de l’Antarctique fond à cause du réchauffement planétaire.
FAUX, selon la revue Nature du 14 janvier 2002, qui rajoute que l’Antarctique se refroidit d’une façon dramatique depuis des décennies.

En France, lorsqu’il accueillait le 22 juin l’ancien vice-président américain Al Gore à Cannes, où ce dernier donnait une conférence sur le réchauffement climatique, Jean-Louis Borloo a affirmé sans hésitation que « Pour nous, Al Gore est une conscience, c’est un géant ». A cette occasion, le ministre de l’Ecologie et du développement durable l’a invité « à prendre part au Grenelle de l’environnement cet automne. »

Borloo annonce aussi que Nicolas Sarkozy souhaite s’entretenir avec l’ancien vice-président américain, à l’occasion de la réunion des experts mondiaux du climat qui se tiendra le 6 juillet à Paris.

Sans doute le moment opportun pour tester les détecteurs de mensonges.

Contactez-nous !

Don rapide