Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les ministres des Finances de l’UE donnent leur aval au Plan Tremonti

La rédaction
visites
597

Lors de leur réunion le 15 juillet à Bruxelles, les ministres des Finances de l’Union européenne (Ecofin) ont salué « les priorités de la présidence italienne du Conseil de l’Ecofin, et en particulier sa proposition concernant une action européenne de croissance ».

Le communiqué officiel de la réunion, présidée par le ministre italien des Finances Giulio Tremonti, affirme : « A la lumière des conclusions du Conseil européen de Thessalonique, qui "a pris note de l’intention de la Commission de lancer une initiative en coopération avec la Banque européenne d’investissement pour soutenir la croissance et l’intégration en augmentant l’investissement global et l’engagement privé dans les RTE [Réseaux de transports européens] et les principaux projets R&D, et dans ce contexte invite la présidence italienne à continuer dans cette voie", et à la lumière du programme de la présidence italienne de l’Ecofin, le Conseil invite la Commission en coopération avec la BEI [Banque européenne d’investissement], inter alia, compte tenu des travaux du groupe à haut niveau sur les RTE dirigés par Karel Van Miert, à conduire une étude des besoins et à faire des propositions pour un programme de soutien à la croissance et à l’intégration en améliorant et/ou augmentant l’investissement global et l’engagement du secteur privé dans les projets de RTE et R&D. »

Certains ministres ont exprimé des réserves vis-à-vis du plan Tremonti, mais suite à l’intervention favorable du président de la BEI Philippe Maystadt, une majorité écrasante s’est dégagée en faveur du plan. Après la réunion, Tremonti a annoncé qu’il avait reçu un important soutien pour les propositions de son gouvernement. Il déclara que le « plan italien » était devenu le « plan européen ».

Contactez-nous !