Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Les spéculateurs se rabattent sur l’alimentaire

La rédaction
visites
2343
commentaire

Les prix de l’alimentaire augmentent aussi vite que Goldman Sachs et d’autres spéculateurs appellent à investir dans les produits agricoles

20 août 2007 (LPAC) - Les prix de l’alimentaire augmentent aussi vite que Goldman Sachs et d’autres spéculateurs appellent à investir dans les produits agricoles, dont le sucre, le maïs, le blé et le café.

« Si nous vivons un ralentissement mondiale, ça n’affectera pas les produits agricoles car les gens mangent quand même » a dit un courtier en matières premières cité par Bloomberg. « L’acier, le minerai de fer, le nickel pourraient souffrir. Mais les gens iront dans les magasins acheter du pain et des patates. »

Les même spéculateurs et les gérants de hedge funds qui sont déjà les responsables de l’effondrement financier actuel, dont Marc Faber et l’ancien associé de George Soros, Jim Rogers, sont aussi derrière l’envolée des prix agricoles, ce qui va faire exploser les prix alimentaires. Dans un courriel du 16 août, Marc Faber écrit que les prix des produits agricoles sont « attractifs », et conseille à ses clients d’y investir. Les courtiers en matières premières parlent déjà d’un doublement des prix du sucre dès le mois de septembre.

Contactez-nous !

Don rapide