Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Lord Maynard Keynes était un eugéniste

La rédaction
visites
2347
commentaire

17 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) — L’hebdomadaire anglais The New Statesman du 6 novembre clarifie ce que signifie la proposition britannique de nouveau Bretton Woods : « Quand Gordon Brown lance un appel pour un nouveau Bretton Woods, il ne propose pas un retour à des parités fixes entre monnaies ni une banque pour investir dans les infrastructures [comme l’imposa F.D. Roosevelt à la conférence de Bretton Woods en 1944], mais un retour aux jours heureux de l’unité anglo-américaine et avant tout à cet idéal ou héros des temps modernes, incarné par lord John Maynard Keynes, l’économiste comme sauveur. »

L’article admet qu’« en concevant son plan [de monnaie mondiale et de banque supranationale garantie par les Etats-Unis], Keynes se fondait sur l’idée ingénieuse de Hjalmar Schacht [le ministre des finances d’Hitler] de se servir d’accords de compensation bilatéraux pour permettre au IIIe Reich de continuer d’importer des matières premières pour son effort de guerre des années 1930. »

A la conférence de Bretton Woods, écrit le journal, les idées de Keynes étaient diamétralement opposées à celles de Harry Dexter White, l’envoyé du président américain Franklin Delano Roosevelt. Keynes se plaignait du nombre d’avocats juifs du côté américain en faisant des remarques narquoises sur les « rabbiniques » chargés de représenter les Etats-Unis.

Un encadré de l’article rappelle que Keynes, en tant que spéculateur, a perdu beaucoup d’argent lors du krach de 1929. En tant que directeur de la British Eugenics Society, il affirmait en 1945 que l’eugénisme n’était rien d’autre qu’une branche majeure de la sociologie.

A lire : Faut-il inviter lord John Maynard Keynes au nouveau Bretton Woods ?

Pour creuser le sujet : Le portail du protectionnisme

Voir le commentaire

  • Florentis • 20/11/2008 - 09:55

    Personnellement je pense que l’eugénisme est la véritable colonne idéologique de l’extrême-droite.
    Ainsi Prescott Bush, grand-père du futur ex-président des USA, s’était engagé pour la société Américaine d’eugénisme, avec son associé Harriman.
    Ce qu’il faut ajouter, c’est que Harriman et Bush (Prescott) ont été condamnés pendant la guerre pour commerce avec l’ennemi. Ils ont vu quelques unes de leurs sociétés saisies, car il fut considéré que c’était une collaboration avec le régime Nazie contre lequel les USA étaient en guerre.
    En fait, l’eugénisme est une véritable constante idéologique d’extrême-droite. Elle découle naturellement du racisme : "les hommes de nature inférieure doivent être éliminés pour ne pas que la Race dégénère".
    Politiquement, cela montre que l’opposition entre Keynes et Roosevelt est somme toute logique et assez profonde.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 14 décembre le monde
en devenir

Don rapide