Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 24 avril - Jacques Cheminade : « Mon exemple, c’est le général de Gaulle partant à Londres » Lire Flash : 7 avril - Jacques Cheminade au Liban reçu par le Président Michel Aoun Lire Flash : 1er avril - A Bondy, Jacques Cheminade engage un dialogue citoyen sur les banlieues Lire
AccueilActualité
Brèves

Lorsque Schäuble et Attali font encore pire que Balladur

La rédaction
visites
1826
commentaires

24 mai 2010 (Nouvelle Solidarité) – Lorsqu’Edouard Balladur expliquait il y a quelques mois qu’« Il est souhaitable que l’Eurogroupe, qui rassemble les ministres des Finances des seize membres de la zone, reçoive le pouvoir d’approuver les projets de budget élaborés par les gouvernements avant que ceux-ci ne soient soumis à leurs Parlements respectifs », il semblait bien que l’on ne pouvait pas faire mieux pour définitivement enterrer les gouvernements nationaux et le peuple qu’ils sont censés représenter.

Que nenni ! C’était sans compter sur le ministre des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, et Jacques Attali.

JPEG - 86.7 ko

Le ministre d’Angela Merkel, lors d’une réunion de l’Eurogroupe du 21 mai, aurait en effet demandé que cet examen des budgets nationaux ne se fasse pas par le regroupement des ministres des Finances, mais par la Banque centrale européenne ou un « cercle d’instituts de recherche indépendants », c’est-à-dire, par des institutions explicitement non-élues et indépendantes du pouvoir politique !

Dans la même veine, Jacques Attali, dans un entretien avec Le Nouvel Observateur, explique que l’alternative à la faillite et à la rigueur passe par la création d’« une agence européenne du Trésor qui émettrait les emprunts à la place des États […] Cela laisserait le temps de mettre en place un vrai plan de retour à l’équilibre, avec une gouvernance européenne. »

Et attention aux réfractaires : « Si un pays ne suivait pas la trajectoire convenue, c’est la Commission [européenne] qui prendrait les commandes. De manière automatique. »

Pour l’instant pas besoin de demander la permission à Jean-Claude Trichet ou Manuel Barroso pour défendre nos acquis républicains. Alors profitez-en…


A lire : Une Europe des patries et des projets

Voir les 5 commentaires

  • petite souris • 25/05/2010 - 12:39

    ...et vive le chant des partisans de Kessel et Druon

    Ami entends-tu
    Le vol noir des corbeaux
    Sur nos plaines.
    Ami entends-tu
    Les cris sourds du pays
    Qu’on enchaîne,
    Ohé partisans
    Ouvriers et paysans
    C’est l’alarme !
    Ce soir l’ennemi
    Connaîtra le prix du sang
    Et des larmes…

    Montez de la mine,
    Descendez des collines,
    Camarades.
    Sortez de la paille
    Les fusils, la mitraille,
    Les grenades.
    Ohé ! les tueurs
    A la balle et au couteau
    Tuez vite !
    Ohé ! saboteurs
    Attention à ton fardeau…
    Dynamite…

    C’est nous qui brisons
    Les barreaux des prisons
    Pour nos frères.
    La haine à nos trousses
    Et la faim qui nous pousse,
    La misère.
    Il y a des pays
    Où les gens au creux des lits
    Font des rêves.
    Ici, nous vois-tu
    Nous on marche et nous on tue
    Nous on crève…

    Ici, chacun sait
    Ce qu’il veut, ce qu’il fait
    Quand il passe
    Ami, si tu tombes,
    Un ami sort de l’ombre
    A ta place.
    Demain du sang noir
    Séchera au grand soleil
    Sur les routes.
    Chantez compagnons,
    Dans la nuit, la liberté
    Nous écoute…

    Ami, entends-tu
    Les cris sourds du pays qu’on
    Enchaîne !…
    Ami, entends-tu
    Le vol noir des corbeaux sur nos Plaines !…

    Répondre à ce message

  • agir-pour-lavennir • 25/05/2010 - 11:11

    La Résistance s’organise ! Campagne contre l’Europe Totalitaire : http://europe-totalitaire.com

    Répondre à ce message

  • Guillet Ph • 24/05/2010 - 21:22

    voyons, pourquoi faire simple quand on peut compliquer...
    les honnêtes gens , créateurs de richesse n’ont que faire de ces sangsues ... et de ces politicards de bas étage qui ne vivent que de non sequitur

    Répondre à ce message

  • Attila • 24/05/2010 - 19:17

    Les Grecs faisaient établir leur constitution par des sages qui n’avaient aucun intérêt avec la cité.
    Puis ensuite celui qui avait fait la constitution était bannis pour 10 ans, de façon à ce qu’il n’ait aucun intérêt dans ladite citée.
    Aujourd’hui ceux qui l’écrivent s’en taille une de constitution et sur mesure.
    Comme au bon vieux temps des chartes seigneuriales, pourquoi se gêner ...

    Répondre à ce message

  • petite souris • 24/05/2010 - 19:13

    Schäuble et Attali ont des idées, mais ne sont que des "conseillers-indépendants"...qui ne représentent qu’eux-mêmes !

    Barroso et Trichet vont-ils accepter d’être mis à l’écart ?

    Vont-ils finir par s’entre-tuer, sans que nous n’ayons rien à faire ?

    Qui va décider de l’application de telles décisions qui détruisent les états-nations ?

    Pour oser dire cela, il faut que la situation monétaire et financière soit au bout du bout du système et tout proche de l’explosion finale. Ces gens là s’affolent et commencent à dire et faire les bêtises qui vont les détruire.

    Pourvu qu’ils ne nous entraînent pas avec eux !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide