www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Lorsque la CIA traque le terrorisme britannique !

La rédaction
2084 visites | 5 commentaires

Le 10 février (LPAC)—« La CIA avertit Barack Obama que des terroristes britanniques représentent la plus grave menace contre les Etats-Unis », voici le titre plutôt décapant d’un article de Tim Shipman publié dans le quotidien britannique, The Daily Telegraph, du 9 février.

Selon Shipman, suite aux attentats de Mumbai (ancien Bombay), la CIA aurait envoyé un nombre important d’agents en Grande Bretagne avec comme hypothèse de travail que les djihadistes pakistanais, basés là-bas, pourraient être les principaux auteurs éventuels de nouveaux attentats du type 11 septembre contre les Etats-Unis, et même d’une tentative d’assassinat contre Barack Obama.

« Les chefs des espions américains ont dit au président Obama, que la CIA avait lancé une vaste opération d’espionnage au Royaume Uni pour empêcher qu’un remake des attentats du 11 septembre contre les Etats-Unis ne puisse être comploté à partir de ce pays », écrit Shipman. Il ajoute que selon un ancien responsable de la CIA qui a conseillé le président Obama sur cette question « la CIA a renforcé ses efforts le mois dernier, après que les massacres de Mumbai aient mis en évidence la menace que représente Lashkar-e-Taiba, le groupe qui a revendiqué ces attentats, dont le réseau de sympathisants au Royaume Uni est très important. »

Pour des spécialistes de l’EIR (Executive Intelligence Review), la revue de Lyndon LaRouche aux Etats-Unis, il s’agit ici d’une réorientation de la lutte anti-terroriste des limiers américains. Ils attirent l’attention sur une série d’articles parus dans la revue dénonçant les attentats de Mumbai comme une opération orchestrée par le Royaume-Uni, utilisant des réseaux sous contrôle des services de renseignement anglais, les MI5 et MI6, et financés via des réseaux islamistes basés à Londres.

Selon l’EIR, deux articles auraient fortement intéressé les agents de la CIA, les incitant à réorienter leurs enquêtes : l’un de LaRouche, publié le 29 novembre, intitulé « L’Inde accuse le monde britannique de la drogue d’être derrière les attentats de Mumbai » (India nails British Dope, Inc. hand behind the Mumbai attack) ; l’autre de Jeffrey Steinberg, publié le 13 décembre, intitulé « Mettons hors d’état de nuire les réseaux mondiaux de terrorisme anglo-saoudien derrière les attentats de Mumbai » (Shut Anglo-Saudi global terror apparatus behind Mumbai attack).

LaRouche a fortement insisté sur l’importance des accords d’Al Yamamah, signés entre le Prince Bandar d’Arabie Saoudite et BAE Systems, comme source de financement anglo-saoudien d’une bonne partie des capacités terroristes à travers la planète.

La publication de l’article de Shipman montre un agacement certain des services britanniques contre la traque menée par la CIA au cœur même de leur Royaume et contre leur refus de partager leurs informations. Cités par The Daily Telegraph, des responsables britanniques se plaignent amèrement que « les Américains déploient leurs propres agents dans la communauté pakistanaise et collectent leurs propres informations. » Et bien « qu’en principe, il y a une proche collaboration avec MI5, ils ne nous disent pas les noms des toutes leurs sources ».

« Le problème n’est pas que les Etats-Unis lancent des enquêtes indépendantes sur le sol britannique », a commenté LaRouche aujourd’hui. « Le problème est la promotion par les britanniques, du narco-terrorisme à l’échelle internationale avec la complicité d’éléments saoudiens ».

« Ce contrôle britannique de la guerre asymétrique globale est un aspect essentiel de ce que je ne cesse de dénoncer comme "l’empire Britannique". Ce n’est pas un aspect secondaire. Depuis l’époque de Sykes-Picot, les britanniques promeuvent une politique de guerres perpétuelles, principalement religieuses ou ethniques, contre les nations d’Eurasie, d’Afrique, d’Amériques du sud et centrale. Les banques offshore britanniques sont clés pour le commerce global de stupéfiants et le sont depuis l’époque des guerres de l’Opium au XIXème siècle ».

« Rien n’a changé depuis l’époque de Lord Palmerston et d’Edouard VII. Certains des principaux gouvernements du monde ont tout simplement oublié leurs leçons d’histoire. Cela me fait très plaisir que certains éléments de la communauté du renseignement américain aient pris au sérieux la question du rôle des britanniques dans le narco-terrorisme à l’échelle mondiale. »

Pour creuser le sujet : focus

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

Voir les 5 commentaires

Vos commentaires

  • Le 11 février 2009 à 17:53
    par parousnik

    ( suite)Les états unis était tellement maillé et surveillé avant et ce maillage c’est tellement resserré depuis le 11 septembre qu’il est évident que si un nouvel attentat de ce type se produit aux USA comme en Europe c’est la CIA et MI britannique et le Mossad qui seront accusé…donc les ploutocraties des pays qui sont gros bénéficiaire de ces crimes et des guerres d’invasion et de pillage qui en découlent Qui peut croire que l’Iran serait responsable ??? Je me souviens de la campagne de propagande médiatique envers l’Afghanistan talibanisé dans les mois qui ont précédé les événements du 11 septembre 2001… La démocratie ne s’imposent pas par les crimes de lâche sur des civils, les mensonges des accusations sans preuves,les chantages, les menaces et les campagnes de propagande médiatique… seul le fascisme et la dictature sont imposés de la sorte… Le prétexte nucléaire ne suffit plus depuis que plusieurs agence du services de renseignement US ont affirmé que les Iraniens avaient abandonné leur programme nucléaire militaire…et depuis que Jacques Chirac a fait comprendre aux populations que ce ne servirait à rien a l’Iran de posséder l’arme nucléaire… tant de ces armes étant déjà braqué sur eux… Je suis patriotique mais pas pour assassiner des innocents en Afghanistan en Irak au Pakistan en Iran et nulle part ailleurs… La barbarie STOP

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2009 à 17:50
    par parousnik

    Les événements du 11 septembre 2001 ont été » commandité par un gang issus des ploutocraties étasuniennes et européennes… Parmi les multiples preuves de ce complot intérieur, une est injustifiable donc évidente pour n’importe quel observateur âgé de 3 ans plus d’age… L’intervalle entre cet événement et l’ouverture d’une enquête... 443 jours Le temps de faire disparaître de nombreuses preuves (mais heureusement pas toutes) que ces attentats sont en fait 2 démolitions contrôlées à New York maquillées en attentat par la propulsion probablement automatique d’un avion de ligne Boeing dans la partie haute de chacune de ces tours… 443 jours mais a peine annoncé et déjà verrouillé et contrôlé par l’administration qui a tout fait pour éviter l’ouverture d’une enquête, …De plus c’est a la demande des familles lasses de réclamer un enquête et qui ont refusé le million de dollars du silence qui se sont adressé un juge qui allait ordonner une enquête…indépendante.. alors panique a la maison blanche Bush ordonne une enquête etc…. (a suivre) …

    Répondre à ce message

  • Le 11 février 2009 à 16:52
    par Pikpus

    A quand une alliance Européenne de l’Atlantique à l’Oural comme le souhaitait le Général De Gaulle avec trois pilliers....français, allemand et russe...dans les domaines culturels économiques et sécuritaires pour se protéger des éternelles magouilles anglo-saxonnes qui ont coûté à la France 2.000.000 de morts au XXème siècle...

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2009 à 23:59
    par AS

    l’alliance base cia moosad est egalement impliquee dans les attentats de Mumbai... Obamam et sa clic cherche autre chose... des bombes sales...

    http://islamic-intelligence.blogspot.com

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2009 à 18:52
    par michel49

    Le peuple americain a eu l’illusion de conquerir son independance à l’issue de la guerre contre la Grande Bretagne ; apres avoir été chassés par la porte les banquiers anglais sont rentrés par la fenêtre en 1913 en obligeant Wilson à leur conceder la Reserve Federale, association de banques privées principalement anglaises.
    Par ailleurs les Russes considerent que l’attentat de Beslan est à mettre au compte du MI6

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet