www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Mais pourquoi donc Cheney veut-il attaquer des alliés potentiels en Asie du Sud-Ouest ?

La rédaction
1557 visites

25 août 2007 (LPAC) - Le ministre iranien des Affaires Etrangères, Manouchehr Mottaki, a dit hier dans la ville sainte de Qom, que l’Iran, dans ses discussions avec l’Irak et les Etats-Unis, cherche à corriger la politique américaine en Irak, et veut aider à rétablir la sécurité en Irak et dans toute la région. Il a souligné que la correction de telles erreurs est un prérequis à l’établissement de la sécurité.

De plus, l’Islamic Republic News Agency (IRNA) rapporte qu’un porte-parole du gouvernement a affirmé que le niveau des discussions pourrait être élevé si certaines conditions (non spécifiées) étaient établies par les Américains.

Mais en même temps, des rapports de plus en plus nombreux établissent que l’administration Bush planifie des frappes aériennes sur l’Iran. Aujourd’hui, le quotidien The Australian a à nouveau communiqué une histoire alarmante venant d’un ex-agent de la CIA en Irak et en Asie du Sud-Ouest, Robert Baer, indiquant que les plans d’attaque sur l’Iran sont de plus en plus d’actualité. Des agents de renseignements haut placés viennent de demander à Baer de vite publier son livre sur l’Iran, car les choses vont vite changer. « Vous feriez mieux de vous dépêcher, car la situation va changer », tel est le message qu’il a reçu. « Je leur ai dit que la date de publication est Janvier, mais ils ont répondu que ce sera certainement trop tard ».

Un autre rapport est venu du Major Général Rick Lynch, actuellement en poste en Irak, qui a dit dans le magazine Army Times qu’il « cible activement » plus de vingt membres de la Garde Révolutionnaire iranienne en Irak.

Comme le LPAC l’a déjà mentionné, certains réseaux militaires ont été placés en Irak par le Vice-Président Dick Cheney pour faire remonter vers la Maison Blanche des rapports prétendant que l’Iran est derrière les problèmes rencontrès par les Américains en Irak. Le 27 juillet 2007, l’Executive Intelligence Review rapportait que Cheney a placé ses propres agents en Irak pour diffuser des rapports exagérés, ou même pour faire de la désinformation pure et simple à propos du rôle de l’Iran dans les attaques terroristes - le Général Kevin Bergner, ex-assistant du néo-con Elliot Abrahams au National Security Council, jouant son rôle néfaste habituel contre l’Iran.

Voir : Les Canons d’août 2007 : Cheney a déjà les doigts sur la gâchette

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet