Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 23 janvier - Radio S&P 23 janvier 2017 - Trump, le défi de la politique internationale Lire Flash : 21 janvier - Pour LaRouche, le Président Trump « n’a pas encore énoncé des principes très clairs... » Lire Flash : 21 janvier - Jacques Cheminade expose son projet éducatif devant le Syndicat général des lycéens (SGL) Lire
AccueilActualité
Brèves

Maison Blanche : le naufrage est imminent

La rédaction
visites
2757
commentaire

23 septembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Les rats quittent le navire Obama : après la démission cet été de deux des principaux conseillers économiques du Président – Peter Orszag et Christina Romer –, c’est Larry Summers qui a annoncé mardi son départ. De la « clique des quatre » qui a façonné la politique pro-Wall Street et pro-austérité de la présidence américaine, seul reste Timothy Geithner, le secrétaire au Trésor. Notons aussi que le sous-secrétaire au Trésor chargé de superviser le plan de renflouement TARP, Herbert Allison, a annoncé sa démission mercredi.

Si certains seront tentés de croire que c’est le présage d’une contre-offensive économique de Barack Obama, rappelons que la politique obscène mise en place par cette équipe est en train de dévaster le pays tandis qu’à chacun de ses discours, le Président cherche à faire croire le contraire. Croiriez-vous à la rédemption d’un alcoolique qui vous affirme corps et âme n’être pas saoul alors qu’il titube ?

Summers, Orszag et Obama n’ont jamais caché que leur tristement célèbre « réforme » de la santé, adoptée au forceps en mars dernier, visait à diminuer les dépenses sociales pour réduire le déficit. Si les premières mesures de cette loi doivent entrer en vigueur la semaine prochaine (dont le Conseil indépendant pour la réduction des coûts), les millions d’Américains offerts en pâture aux assureurs privés se retrouvent déjà sur l’échafaud : alors que le Président avait promis que les enfants non-assurés ayant des antécédents médicaux seraient couverts par les assurances privées, ces dernières viennent d’annoncer qu’elles arrêtaient, et dans certains cas supprimaient, les souscriptions. Ce sont ainsi plus de 500 000 enfants qui se retrouvent sans assurance alors que 50% des familles américaines sont touchées par le chômage et le sous-emploi.

Si les rats quittent le navire, c’est qu’ils fuient la débâcle annoncée de l’administration Obama. Mais pour arrêter le massacre de la population, il faut dégager le terrain pour que puisse être rétablie la loi Glass-Steagall de Roosevelt qui mettrait fin aux renflouements, au dictat de Wall Street, et redonnerait le contrôle du crédit aux pouvoirs publics. Pour cela, c’est Obama qui doit partir.


RENDEZ-VOUS : Webcast international de Lyndon LaRouche
demain à 19h sur www.larouchepac.com
(avec traduction française simultanée)


Voir le commentaire

  • petite souris • 23/09/2010 - 22:07

    Les rats quittent le navire !

    Bon vous vous réjouissez ! Je peux le comprendre.

    Pourvu qu’ils ne sachent nager qu’en eaux troubles... sinon ils risquent de rappliquer et moi j’aime pas !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide