Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Maison Blanche : nouvelles fuites sur l’état de psychose des Obamas

La rédaction
visites
3549

14 octobre 2010 (Nouvelle Solidarité) – L’appel de Lyndon LaRouche à recourir au 25e amendement pour démettre Obama dans les plus brefs délais, trouve un écho grandissant dans une population américaine exaspérée par l’impuissance du gouvernement. Si LaRouche avait diagnostiqué dès avril 2009 un trouble narcissique du comportement chez le Président, depuis un mois, des sources internes à la Maison Blanche laissent filtrer nombre de renseignements inquiétants sur la santé mentale d’Obama et les conflits qui minent son cabinet. Hier, le site d’information newsflavor.com a publié tel quel un email envoyé mardi par son contact à la Maison Blanche :

« Désolé de revenir à vous si tard. La situation est très floue en ce qui concerne les élections, la Maison Blanche, Obama, etc. Voici quelque chose qui pourrait vous intéresser au sujet de la Première dame. Michelle Obama est devenue de plus en plus agressive avec les membres du cabinet. Récemment, on l’a vu hurler (littéralement) sur l’un d’entre eux en disant un truc du genre « soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous, c’est l’un ou l’autre ». On l’a aussi entendue dire à plus d’un membre du cabinet « le pays ne nous mérite pas ». Apparemment, Michelle Obama est convaincue que Rahm Emanuel [chef de cabinet du Président]a eu des informations fuitées, ou le craint fortement. Je ne suis pas sûre de ce qu’elle craint de lui en particulier mais je suis sur le coup. Croit-elle qu’il soit en train de faire des arrangements avec les Clintons ? Valerie Jarrett [conseillère et amie proche d’Obama] joue un rôle de plus en plus grand ces dernières semaines, bien plus qu’elle ne le faisait déjà. David Axelrod [Conseiller de Barack Obama] est, lui, très diminué. Robert Gibbs [le porte-parole de la Présidence] est en disgrâce vis-à-vis de Michelle Obama et pourrait partir prochainement. A suivre.

« Désormais, la Présidence entre de plus en plus dans une mentalité de bunker. Lorsqu’il est à la Maison Blanche, le Président passe de la passivité à l’agitation, et répète qu’il « veut sortir pour parler aux gens ». Le niveau de paranoïa parmi le cabinet a atteint son plus haut. La peur de Hillary Clinton est décrite comme « palpable ». Le Président lui a effectivement offert la place de vice-président ; c’est à nouveau confirmé. Il y a des choses en cours là-dessus mais pas encore diffusables. Disons que Hillary Clinton semble considérer cette offre. Mais Bill Clinton veut qu’elle soit candidate à la présidence en 2012. A suivre.

« J’en aurais plus dans les prochains jours. On se parlera de vive voix. »

Le départ rapide d’Obama est devenu une condition sine qua non du salut américain, au même tire que la rétablissement de la loi Glass-Steagall à laquelle il s’oppose.


Lire aussi : Défaillance d’Obama : LaRouche invoque le 25e Amendement


Contactez-nous !