Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Menaces de terrorisme synarchiste en Amérique

La rédaction
visites
909

Du 15 au 18 mai, l’ancien Premier ministre espagnol, Jose Maria Aznar, s’est rendu aux Etats-Unis pour son premier voyage depuis sa cinglante défaite aux élections du 14 mars, soit trois jours après les attentats sanglants de Madrid. En se référant à ces événements devant la presse de Los Angeles, il s’est dit convaincu « que les terroristes attaqueraient aussi les Etats-Unis avec des attentats tout aussi graves ». L’objectif de tels attentats, à propos desquels Aznar n’a pas donné d’autres précisions, serait de perturber le processus électoral.

Par la même occasion, il a réitéré que sans les événements du 11 mars, les résultats électoraux en Espagne auraient été différents. « Il est important de comprendre, dit-il, que les terroristes feront tout pour faire échouer les élections à venir aux Etats-Unis (...) et pour infliger une défaite aux Etats-Unis. »

Lyndon LaRouche a vivement réagi à ces avertissements de l’ancien Premier ministre espagnol, qui compte parmi les alliés européens les plus proches des néo-conservateurs américains. Dans une déclaration datée du 19 mai, il a mis en garde contre la menace à court terme de terrorisme d’inspiration synarchiste aux Etats-Unis, mentionnant « l’opération gauche-droite, typique des synarchistes, qui est actuellement fomentée à Cuba et au Venezuela, entre autres. "A droite", nous avons Cheney et compagnie, et "à gauche", Castro et Chavez. Cette opération va de pair avec la thèse de Samuel Huntington qui appelle à des conflits anti-hispaniques aux Etats-Unis et à une crise frontalière avec le Mexique . »

LaRouche exhorte les autorités à « examiner sérieusement, très sérieusement, la manipulation de forces politiques en Amérique centrale et du Sud, en corrélation avec un plan pour lancer une opération terroriste "hispanophone". Les relations d’Aznar laissent entendre qu’il désigne ainsi un terrorisme de type synarchiste. Et nous savons bien sûr qu’Huntington est, lui aussi, essentiellement un avoir synarchiste. De même, les gens de droite appartenant à certaines églises aux Etats-Unis et qui sont étroitement liés aux néo-conservateurs de l’administration Bush, comme les généraux Boykin et Miller, sont aussi des avoirs synarchistes. C’est de là que provient la menace actuelle contre les Etats-Unis et d’autres pays . »

Signalons que Jose Maria Aznar a eu des rencontres privées avec le secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, le président Bush, Dick Cheney et Condoleezza Rice, ce qui est plutôt surprenant pour un citoyen privé, ancien Premier ministre espagnol. LaRouche propose que le Congrès lui demande de fournir les éléments sur lesquels il se fonde pour lancer de tels avertissements...

Contactez-nous !