Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Michel Rocard : Obama devra revenir au multilatéralisme

La rédaction
visites
987
commentaire

Paris, le 8 janvier (Nouvelle Solidarité) —Répondant à une question concernant le possible retour de la présidence Obama vers la pratique du multilatéralisme, l’ancien Premier ministre, Michel Rocard, s’est montré optimiste disant « que les Etats-Unis n’ont pas le choix », en raison de l’endettement de l’économie et des dégâts provoqués par la finance folle des ces dernières années. Dans ce contexte, il a évoqué la nécessité de revenir à des taux de change fixes, soulignant combien les changements brusques provoqués par les taux de change flottants, avaient été l’une des causes de la fuite en avant des intérêts économiques dans les instruments financiers d’assurance. Il faut revenir aux taux de changes fixes, a-t-il dit. La Chine, l’Inde, l’Europe et les Etats-Unis devront assurer les conditions de la stabilité du change dans l’avenir, a-t-il noté. « Ils vont y venir les américains ».

Pour creuser le sujet :
Focus

Voir le commentaire

  • Senec • 10/01/2009 - 14:06

    Un des rares personnages valables de la gauche française.
    En fait, j’ai beau y réfléchir, je n’en vois point d’autre !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 20 octobre le monde
en devenir

Don rapide