www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Mme Zepp-LaRouche renouvelle son appel à un nouveau Bretton Woods

La rédaction
782 visites

La présidente de l’Institut Schiller international, Helga Zepp-LaRouche, a lancé un nouvel appel en faveur d’une réorganisation de type Bretton Woods du système financier international. Ses appels antérieurs, en 1997 et 2000, avaient été signés par des milliers de personnalités internationales du monde politique, syndical, économique et des affaires.

Dans son texte de fin avril, Helga Zepp-LaRouche écrit : « Lorsque Lyndon LaRouche fait une prévision, les experts économiques et financiers compétents dans le monde y prêtent la plus grande attention, car ses analyses se sont avérées justes au cours des dernières décennies, alors que celles de ses adversaires ont été discréditées. » Face à la crise actuelle, les responsables de banques centrales font face à un dilemme paralysant : soit rompre avec la dynamique hyperinflationniste en resserrant le crédit, ce qui provoquerait un effondrement en chaîne classique, soit attendre que le système surchauffe et se désintègre.

« Afin d’éviter les dégâts inacceptables pour la population que provoquerait un effondrement incontrôlé du système financier international, nous soussignés réclamons la convocation immédiate d’une conférence d’urgence devant décider d’un nouveau système financier mondial dans la tradition du système de Bretton Woods de 1944, initié par Franklin Roosevelt. »

Ce texte rappelle la résolution adoptée le 6 avril 2005 par la Chambre des députés italienne, qui appelait le gouvernement italien à convoquer « une conférence internationale au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement pour définir globalement un système monétaire et financier nouveau et plus juste ».

Les chances d’adopter cette politique ont augmenté dans la période récente, écrit Mme LaRouche, du fait que la politique de l’administration Bush-Cheney amène un nombre grandissant de pays du continent asiatique et d’Amérique latine à renforcer leur coopération. « Mais ce serait une dangereuse illusion de croire qu’une réorganisation du système financier international puisse réussir sans les Etats-Unis - ou contre eux. Par conséquent, nous soussignés, nous déclarons en faveur de la coopération avec l’Amérique "réelle", celle dans la tradition de la Révolution américaine et de la Déclaration d’Indépendance, cette Amérique que l’on associe à Alexander Hamilton, John Quincy Adams, Abraham Lincoln, Franklin Roosevelt et Martin Luther King, et qui est aujourd’hui inspirée par Lyndon LaRouche. »

L’appel énumère les mesures à adopter lors de cette nouvelle conférence de Bretton Woods : 1. conclure un accord sur un système de taux de changes fixes ; 2. interdire la spéculation à base de produits financiers dérivés, dans le cadre d’un accord entre gouvernements ; 3. appliquer une réorganisation globale, voire une annulation, de la dette ; 4. mettre en place de nouvelles lignes de crédit grâce à l’émission de crédit public, dans la tradition d’Hamilton et du « Système américain », afin de restaurer le plein emploi productif à travers des investissements dans l’infrastructure et la renaissance technologique. 5. réaliser le Pont terrestre eurasiatique, comme pièce maîtresse de la reconstruction de l’économie mondiale ; cette perspective permettra un miracle économique, tout en posant les bases pour un monde de paix au XXIème siècle. 6. Un nouveau « traité de Westphalie » doit régir l’exploitation et le développement des matières premières pour toutes les nations de cette planète, pour au moins les cinquante années à venir.

Le texte de l’appel peut être lu à l’adresse suivante :

Appel d’Helga Zepp-LaRouche pour un nouveau Bretton Woods

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet