Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Mobilisations contre le Traité de Lisbonne en Europe

La rédaction
visites
838

8 avril 2008 (Nouvelle Solidarité) – Quelques huit à dix mille citoyens autrichiens ont protesté à Vienne, le 5 avril, autour du Parlement. Cette action était organisée par la plateforme de gauche, « Volksabstimmung » (référendum), avec la participation d’ATTAC France. Plus intéressant encore, des municipalités d’Autriche ont commencé à se déclarer contre le traité et demandent un référendum ; le mouvement a été initié par « Rettet Österreich » (sauvez l’Autriche).

Une grande manifestation doit avoir lieu aujourd’hui à Vienne, organisée par « Rettet Österreich », et l’importance grandissante de la mobilisation, qui rassemble chaque jour environ 15000 signatures de citoyens autrichiens pour une pétition contre le traité, force les médias à en parler. Pour la première fois, le réseau de chaînes télévisées publiques (ORF) a couvert les manifestations et a même indiqué les liens des sites internet de diverses organisations impliquées. La vague de protestation a forcé les dirigeants politiques à sortir de leurs bureaux, comme par exemple, Josef Fisher, le président, Ursula Plassneck, ministre des Affaires étrangères, ainsi que le gouverneur de la banque d’Autriche, pour parler des « nombreux bénéfices » présumés dont l’Autriche bénéficierait avec le traité de Lisbonne. Le Parlement commencera le processus de ratification le 9 avril.

Au Danemark, le Parlement va aujourd’hui procéder à la deuxième lecture du traité européen ; la télévision danoise rapporte pour la première fois que deux membres danois du Parlement européen, dont Jens-Peter Bonde, vont présenter 30000 signatures contre le traité au cours de cette séance. Pour l’instant, il n’y a pas d’autres manifestations prévues, mais l’on peut noter cette couverture médiatique soudaine et grandissante.

  • Approfondir le sujet, cliquez ICI
Contactez-nous !