Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Monnaie commune mondiale et DTS : les Britanniques signent leur crime

La rédaction
visites
2675
commentaires

8 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) – On pouvait craindre le pire en voyant des individus et penseurs aussi éloignés les uns des autres que l’économiste marxiste Paul Boccara, le milliardaire américain pro-britannique, condamné en France pour « délit d’initié », George Soros, le gouverneur ultra-libérale de la banque centrale chinoise Zhou Xiachuan ou encore l’économiste français François Morin proche de Lionel Jospin, défendre comme un seul homme l’idée d’une « monnaie mondiale commune ».

Ce pire s’est manifesté aujourd’hui. L’économiste canadien Robert Mundell, le « père de l’euro », vient en effet de soutenir la proposition chinoise, formulée le 23 mars dans le cadre des préparatifs pour le sommet du G20, en faveur d’une nouvelle monnaie de réserve internationale capable de remplacer le dollar.

Zhou Xiachuan, en se référant directement à l’économiste pro-fasciste John Maynard Keynes et son projet de bancor, justifiait sa proposition en indiquant la menace d’hyperinflation « à la Weimar » qui pèse sur la devise américaine suite à la décision de la Réserve fédérale des Etats-Unis d’acheter massivement des bons du Trésor pour financer la relance.

Pour « détrôner le dollar », projet essentiel permettant aux cartels financiers basés à Londres d’étouffer dans l’œuf toute opposition potentielle à leurs visées, Robert Mundell offre une récompense aux Chinois. Selon l’économiste, le yuan, la monnaie chinoise, devrait désormais figurer parmi les devises de référence établissant la valeur des Droits de tirage spéciaux (DTS), cette unité de compte qu’il estime capable de devenir une nouvelle monnaie de réserve mondiale à l’instar de l’Ecu devenu l’Euro.

« C’est le moment d’un changement », a affirmé Robert Mundell lors d’une conférence de presse à Hong-Kong.« Le yuan chinois est devenu la troisième devise du monde (…) on pourrait même penser qu’elle est plus importante que le yen japonais suivant la manière dont vous la mesurez… » (…) « Je crois qu’en 2010, le yuan devrait être inclus dans les DTS… »

{}

En 2007, peu avant l’éclatement de la bulle des subprimes, Robert Mundell, avait noté que « la réforme monétaire internationale devient habituellement possible seulement en réponse à un besoin ressenti et la menace d’une crise mondiale ».

Pour creuser le sujet : focus

Voir les 2 commentaires

  • Jean-Pierre Avermaete • 09/04/2009 - 00:07

    Le G-20 devait aboutir à un consensus où chacun devait trouver un profit. L’Occident et ses doctes économistes s’imaginent avoir gagné la partie et conservé leur système libéral. En fait, le grand vainqueur est la Chine et, dans une moindre mesure la Russie et tout autre pays riche en réserves de change.

    Les Chinois, par la voix de Zhou Xiachuan, a réussi à berner l’assemblée. Car l’augmentation de capital concédé au FMI ainsi que les nouvelles allocations de DTS et la promotion du premier comme agence mondiale de régulation et le dernier comme nouvelle monnaie mondiale (ce n’en est pas une, à proprement parler) signifie la fin du dollar à terme et préserve la Chine et les autres pays riches en réserves de sa débâcle.

    Quand un pays utilise ses DTS, il les livre au FMI qui les placera auprès d’autres affiliés capables de les convertir en devises (essentiellement du dollar). Les affiliés les plus riches seront les premiers sollicités. De cette façon, la Chine écoulera ses dollars contre des DTS et le jour venu, quand le dollar perdra pied, le DTS en pâtira, certes, mais pas dans la même proportion. De plus, à partir de ce jour, l’échange de DTS (le tirage) ne se fera plus en dollar mais dans une autre devise.

    La Chine a gagné du temps tout en montrant sa bonne volonté. Et nos doctes Occidentaux se sont fait leurrer magistralement. Chapeau aux Chinois, ils nous surpassent !

    • bernard01 • 09/04/2009 - 10:44

      depuis ma plus tendre enfance,on ma appris que les chinois etaient les meilleurs commercants du monde.avis aux américains.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide