Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Non, il y a une limite à la rigueur... il faut de l’austérité !

La rédaction
visites
1007

21 juillet 2010 (Nouvelle Solidarité) – « Un plan de rigueur n’existe pas et n’existera pas », dixit François Fillon.

  • le gouvernement vise à couper 100 milliards d’euros de dépenses publiques d’ici 2013 pour rester cloué à Maastricht ;
  • 45000 postes sont en cours de suppression dans l’Education nationale, c’est-à-dire des fermetures de classe, plus d’élèves par classe et un recours massif à des professeurs vacataires précarisés et non-formés ;
  • 20000 postes de soignants supprimés dans les hôpitaux publics accompagnée de fermetures de certains établissements et blocs opératoires ;
  • 10000 postes en moins dans la Police nationale et la Gendarmerie ;
  • 20000 postes supprimés dans l’armée ainsi que 80 bases militaires sur tout le territoire ;
  • gel des transferts de l’Etat aux collectivités locales ;
  • 10% de réduction pour les dépenses d’aide sociale entre 2011 et 2013, soit 20 milliards d’euros de coupes dans les programmes d’aides à l’emploi, à la formation, à l’insertion, aux familles et aux handicapés.

Ah ! Et la couleuvre, on Laval ?

Contactez-nous !