www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Norman Podhoretz appelle Bush à bombarder l’Iran

La rédaction
2531 visites

1er Octobre 2007 (LPAC) - Norman Podhoretz*, le gourou de la secte néo-conservatrice et actuellement le conseiller en politique étrangère de l’ancien maire de New York et candidat à la présidentielle américaine Rudolph Giuliani, a été interviewé par le quotidien britannique Sunday Times. Il raconte qu’il s’est entretenu avec le président Bush à qui il a demandé de bombarder l’Iran.

« J’ai vivement encouragé le président George W. Bush d’agir contre les sites nucléaires iraniens et je lui expliqué pourquoi je pense qu’il n’y a pas d’autre solution, » disait Podhoretz. « J’ai développé le scénario du pire, c’est-à-dire celui qui consiste à bombarder l’Iran, par rapport aux conséquences du pire, c’est-à-dire le cas où l’Iran se dote de la bombe atomique. »

Il a aussi dit à Bush : « Vous avez la terrifiante responsabilité de devoir empêcher un nouvel holocauste. Vous êtes le seul possédant les tripes pour le faire. » Selon Podhoretz, bien que le président prenne un air solennel, il n’aurait « pas donné la moindre indication permettant de savoir s’il était d’accord avec moi, bien qu’il ait écouté avec beaucoup d’attention. »

Podhoretz a conclu ses fabulations belliqueuses en disant au président que « La clé pour comprendre ce qu’il se passe, est de situer la crise actuelle comme la succession des défis totalitaires lancé à notre civilisation. ».


*Norman Podhoretz, ancien rédacteur en chef de la revue Commentary, est le fondateur du Comité sur le danger présent (CPD) et siège à Paris dans l’Institut Turgot aux cotés de Guy Millière, Claude Bébéar d’AXA, et Leonard Liggio de la Société du Mont Pélerin.

Pour creuser le sujet, lire le dossier : « Nous les néo-conservateurs français »

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet