www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Nucléaire, protectionnisme et violer le FMI : Comment gagner une présidentielle au 1er tour !

3220 visites | 1 commentaire

Dimanche, la présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner a été réélue au 1er tour avec 53% des suffrages ! Ce succès électoral est l’effet de la politique menée depuis 2003 avec son mari Nestor Kirchner, et qui a démarré par un défaut de paiement à l’encontre du FMI et des créanciers de la City et Wall Street.

Depuis, les Kirchner ont mené une politique de protectionnisme progressif afin de rebâtir le secteur industriel argentin, créant en masse des emplois productifs qualifiés, c’est-à-dire produisant ce que le pays consomme et fournissant les salaires nécessaires à cette consommation (oui, effectivement y’avait pas besoin d’avoir fait polytechnique pour y penser, voire même surtout pas). Mais surtout, les Kirchner ont mis l’emphase sur la recherche scientifique et le progrès technologique, comme locomotive tirant l’économie vers le futur. Le redémarrage de l’industrie nucléaire ou la grande ambition spatiale rayonne sur l’ensemble de l’économie et de la société, accroissant les pouvoirs productifs du travail et ouvrant des perspectives d’avenir nombreuses pour les jeunes.

Contre cela, qui se traduit statistiquement par une croissance de 9,6%, au 2e rang mondial derrière la Chine, les intérêts néo-coloniaux britanniques (et américains) en Argentine ont eu beau organiser révoltes, grèves, blocus et propagande depuis des années, ils ne pouvaient rien.

Mais gardons-nous bien de toute naïveté triomphaliste : l’Argentine, comme aucune autre nation, n’échappera à l’effondrement imminent du système monétaire et financier transatlantique, à moins d’œuvrer dès maintenant à l’établissement d’un Glass-Steagall global amenant à la mise en faillite organisée de l’Empire financier de la City de Londres, et ouvrant la porte à un monde d’Etats-nations souverains.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de l'auteur
Autres articles
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2011 à 19:12
    par petite souris

    Dimanche dans les médias français :
    * le rugby : on aurait dû gagner !
    * la petite fille de Carla !
    * not’sarko qui part sauver l’euro !
    * du soleil pour le départ en vacances !
    * déjeuner avec une copine ... (à enlever avant l’envoi !)
    * les élections en tunisie en % de votants

    ...mais pas un mot sur la présidentielle en Argentine !
    ... j’espère que les médias argentins se fichent de l’élection du printemps 2012 !!!

    Zut ! j’ai tout faux ! un des candidats et pas des moindres y est né !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet