Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Obama, Sarkozy et l’Iran : la guerre de trop ?

La rédaction
visites
3491
commentaires

15 avril 2010 (Nouvelle Solidarité) – Ce qui, de l’aveu même des services de renseignement français, constitue tout au plus un risque à prendre en compte, Barack Obama en à fait une réunion internationale de deux jours à Washington : le sommet sur le terrorisme nucléaire, « le plus grand danger et le plus immédiat » (si cela sonne dans votre esprit comme une réminiscence des années « W » Bush, ce n’est pas fortuit). Y-a-t-il vraiment besoin de réunir 60 chefs d’Etats pour convenir que les groupes terroristes ne doivent pas se procurer d’armement nucléaire ? D’ailleurs, aucun communiqué final n’a été rédigé et tous les aspects du problème ont été réglés bien avant le sommet entre services et officiels concernés. Alors pourquoi ce sommet ?

Depuis plusieurs semaines, l’agressivité d’Obama à l’égard de l’Iran est clairement montée d’un cran. Le Président américain, qui est devenu en quelque mois le principal pourfendeur de l’Iran, l’a encore fait entendre lors de ce sommet en exigeant de tous ses alliés internationaux des sanctions « fortes », « dures », « fermes » et « sévères » avant la fin du printemps. Ses conseillers ont même tentés de forcer la main des chinois en donnant publiquement une fausse interprétation de leurs déclarations. La nouvelle doctrine nucléaire américaine est d’ailleurs claire, elle désigne des cibles : l’Iran (et la Corée du nord) sont les seuls pays contre lesquels la Maison Blanche pourrait désormais utiliser ses armes nucléaires. Il est évidemment peu probable que les Etats-Unis frappent directement la république perse, le gouvernement Netanyahou et la faction néoconservatrice de Tsahal ayant été chauffés depuis longtemps pour jouer le rôle de détonateur d’un conflit qui précipiterait le monde vers l’abysse. N’oubliez pas que Nicolas Sarkozy a été le premier à rejoindre Obama dans sa croisade aux sanctions, pendant que 3700 de nos soldats restent déployés dans une guerre terrestre sans issue que le haut commandement militaire français qualifie de « merdier » afghan.

Ne cherchez pas une quelconque logique ou calcul géopolitique dans tout cela, si ce n’est une politique du chaos poussée par l’establishment britannique qui voit son empire financier se décomposer irrémédiablement depuis « l’été des subprimes ». En réalité, il n’est pas question de l’Iran, mais de la fin d’un système, de la destruction des Etats-Unis et de tout espoir de refonte du système financier et monétaire. L’alternative est clairement posée et défendue depuis le début de cette crise par l’économiste américain Lyndon LaRouche et par Jacques Cheminade en France. C’est donc une bonne nouvelle : plutôt que d’attendre que les informations empirent, vous pouvez mener le combat à nos côtés !


L’alternative :


Voir les 3 commentaires

  • gdfontaines • 16/04/2010 - 01:22

    Recette de brownies, cueillir quelques vils pentagonistes et faire sécher, décortiquer de l’umpétiste, à flamber sur une planche à billets, saupoudrer de pollen afghan, rajouter un peu de particule d’albion et laisser mariner dans le chapeau de la reine que s’encroute la patte, puis secouer jusqu’au craquage du merdier. Servi froid la mixture est un vrai bâton merdeux d’empire, communément appelé brownies.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 15/04/2010 - 15:38

    Il est évidemment peu probable que les Etats-Unis frappent directement la république perse, le gouvernement Netanyahou et la faction néoconservatrice de Tsahal ayant été chauffés depuis longtemps pour jouer le rôle de détonateur d’un conflit qui précipiterait le monde vers l’abysse.

    Effectivement ! mais je n’oublie pas que le Pakistan qui possède l’arme nucléaire et qu’il réagira sûrement pour "aider" l’Iran.

    Alors que fera Nicolas Sarkozy chef des armées pour défendre l’armée française en action en Afghanistan, en Irak, au Liban etc... Que va-t-il faire par rapport à l’amitié franco-moyen orientales ? Que va-t-il faire par rapport au contenu des traités européens qu’il a soutenu et voulu ?

    ... et que fera le peuple de France face à tout cela ?

    Beau "bordel" en perspective !

    Répondre à ce message

  • petite souris • 15/04/2010 - 15:38

    l’Iran (et la Corée du nord) sont les seuls pays contre lesquels la Maison Blanche pourrait désormais utiliser ses armes nucléaires

    1° Je constate qu’ils ont oublié la Birmanie (Myanmar) !
    est-ce parce que ce pays est une "narco-dictature" ( l’héroine la plus pure du monde !) ?
    Certes U Khun Sa l’ex-roi du triangle d’or coule des jours paisibles quelque part après avoir remis les clefs de son royaume aux militaires de Nay Pye Daw
    Certes, aussi il y a de l’uranium dans ce pays...
    Certes, encore l’ambassade des états-unis a déménagé pour s’installer sur la lac Inya tout comme la résidence de l’ambassadeur et que l’american club ( juste en passant à côté de la maison de Daw Aung San Suu Kyi.....)et qu’il y a également sur les bords de ce lac la résidence d’un ambassadeur d’un grand pays européen, un "quartier" militaire birman ainsi qu’un dépôt d’armes et la résidence de la famille du précédent dirigeant U Ne Win et celle d’où a été fomenté l’assassinat du père de la dame de Rangoun Bo Aung San !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide