www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Obama dans de beaux draps : Holder accusé d’outrage au Congrès

La rédaction
1035 visites | 6 commentaires

29 juin 2012 (Nouvelle Solidarité) – La Chambre des représentants a voté hier à 255 voix contre 67 pour accuser le secrétaire à la Justice de Barack Obama, l’Attorney General Eric Holder, d’outrage au Congrès, pour avoir refusé de fournir les documents exigés par certains membres du Congrès dans l’« Opération Fast & Furious ».

Cette opération sous couverture de vente de milliers d’armes à des membres des cartels de la drogues mexicains, par l’Office pour la lutte contre l’alcool, le tabac et les armes à feu, sous l’autorité du département de la Justice américain, a coûté la vie de plusieurs représentants de l’ordre américains et à provoqué la mort de centaines de citoyens mexicains.

Rappelons que Barack Obama venait d’apporter son soutien total à Holder en faisant valoir le privilège de l’exécutif. Sans effet, puisque dix-sept députés démocrates ont voté en faveur de la résolution, en dépit de fortes pressions exercées par la Maison-Blanche sur l’ensemble des démocrates à la Chambre. 108 d’entre eux se sont abstenus ou sont sortis en guise de protestation juste avant le vote suivant les consignes données par la direction du Parti. Holder est le premier ministre en exercice de ses fonctions à avoir été accusé d’outrage au Congrès dans toute l’histoire du pays et, comme l’a fait remarquer l’économiste et homme politique américain Lyndon LaRouche, « personne ne l’a mérité plus que lui ».

Ce vote place Holder dans une situation sans précédent, d’autant plus qu’il est maintenant considéré comme l’avocat personnel du Président plutôt que ministre de la Justice de l’ensemble de la nation.

Quand à la victoire d’Obama (largement rapportée par les médias français) dans son bras de fer avec la Cour Suprême à propos de sa loi sur la réforme de la santé, elle pourrait devenir un boulet dans la campagne présidentielle puisque 63% des américains y sont opposés et la qualifient de « taxe sur les pauvres ».

Comme nous l’avons déjà maintes fois rapporté, ce pseudo programme de couverture médicale obligera chaque citoyen américain à souscrire à une assurance santé privée, sous peine d’une amende annuelle. Ce programme, qui doit entrer en vigueur bientôt, sera de plus subventionné en partie par l’Etat, qui rognera les budgets alloués aux personnes handicapées et aux personnes âgées qui bénéficiaient, depuis les années 60 grâce aux programmes Medicare et Medicaid, d’une couverture médicale à part entière.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 6 commentaires

Vos commentaires

  • Le 29 juin 2012 à 20:07
    par NAULLAY

    En effet, cela prend mauvaise tournure pour Obama. L’opération secrète "Fast and Furious" étant par sa nature, une fourniture d’armes à des criminels dans un pays tiers souverain...cela est de nature similaire à ce que le régime d’Obama fait en armant les terroristes de Syrie.
    La loi sur la santé est de plus probablement une loi inéquitable, en tout cas pour les plus pauvres, sous le prétexte d’avoir une apparence sociale du régime.

    Le problème est que Mitt Romney, son "concurrent" est lui aussi un criminel, notamment financier, s’étant enrichi par ses activités financières à Wall Street...

    le "Système" est donc verrouillé, et les parlementaires des E-U sont globalement corrompus et financés par le lobby AIPAC, les corporations, et par Wall Street pour maintenir le Système.
    La destitution éventuelle de Holder, puis d’Obama, ne débouchera pas - sauf surprise énorme - sur une remise en cause d’un système politique corrompu, qui enrichit les ultra-riches et promeut la guerre sur la planète.

    • Le 3 juillet 2012 à 08:40
      par rosa

      :’-(:’-(aucune porte de sortie donc

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2012 à 01:16
    par petite souris

    Obama est-il bien ou mal conseillé ?
    Il n’est pas conseillé du tout, il obéit c’est tout !

    Il n’est qu’une marionnette .........

    Il semblerait qu’elle se disloque !!!!!!!!!!!

    • Le 3 juillet 2012 à 08:47
      par rosa

      il etait bien parti dommage :: ::tous les presidents
      qui suivront auront les mains liees ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2012 à 09:43
    par NEMROD

    Bonjour,
    quelqu’un a du se tromper dans ce texte...ainsi les us vendent des armes au cartel de la drogue au Mexique ?

    vive la démocratie, le monde libre, vive la guerre au Vietnam, en Corée, le soutien des dictatures d’Amérique du sud, vive les bombes sur le Japon... ;etc.

    • Le 30 juin 2012 à 23:35
      par Benoit Chalifoux

      Cela semble vous choquer que les US, comme vous dites, vendent des armes aux cartels de la drogue mexicains ;-), mais l’hypothèse avancée par LaRouche est qu’Obama ce serait engagé dans ce sens après avoir obtenu des financements pour sa campagne présidentielle de 2008. Cela va également de pair avec le blanchiment de quelque 1000 milliards de dollars d’argent de la drogue (passant principalement par le Mexique) par HSBC à New York. (voir ici : http://www.solidariteetprogres.org/La-banque-HSBC-accusee-de-blanchir-l-argent-des-cartels-mexicains-de-la_08807)

      C’est la seule manière d’expliquer la raison pour laquelle Obama prendrait un tel risque que de venir au secours de Holder en se prévalant de son privilège exécutif.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet