www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Obama poursuit sa mission militaire contre la Chine

La rédaction
1891 visites | 2 commentaires

17 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Comme nous l’avons rapporté hier, Barack Obama a traversé le Pacifique pour aller provoquer la Chine, dans sa marche téléguidée vers un conflit mondial. En compagnie de la Premier ministre australienne, il a effectivement annoncé l’ouverture d’une base militaire américaine sur la côte nord de l’Australie où stationneront en permanence 2500 marines et pouvant accueillir un impressionnant arsenal. Le message envers la Chine est clair.

Les soldats américains s’installeront dès le début 2012 sur la base de Bradshaw, au sud de Darwin, ville militaire côtière. La création d’installations permanentes va permettre de nouveaux déploiements américains, y compris de groupes de combat aéronavals. La base aérienne voisine de Tindal va également être aménagée pour pouvoir accueillir des bombardiers B-52 de l’US Air Force, ainsi que des avions de chasse F-18 et des drones de surveillance en haute altitude Global Hawk, d’un rayon d’action de 8000 km. Darwin se situe à 3000 km des eaux territoriales chinoises et offre un accès direct sur les routes maritimes de la mer de Chine et de la mer des Philippines, ainsi que sur l’Océan Indien. Les spécialistes notent également que Darwin se trouve hors de portée de la plupart des missiles chinois, a contrario des bases américaines de Guam et Okinawa.

Barack « Néron » Obama a déclaré sur le sol de ce territoire du Commonwealth : « Avec ma visite dans la région, j’affirme clairement que les Etats-Unis accroissent leur engagement pour la région Asie-Pacifique. (…) L’idée que nous craignions la Chine est erronée. Leur montée en puissance amène de nouvelles responsabilités ; il est important qu’ils jouent selon les règles du monde. » Les Chinois ont dû apprécier cette déclaration de la part d’un chef d’Etat commanditant des assassinats ciblés par drones contre ses propres citoyens et violant le droit international et sa propre Constitution pour mener un changement de régime en Libye.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 2 commentaires

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2011 à 15:06
    par Bertrand Buisson

    Lavrov était en inde et s’interroge sur la multiplication de la présence US en Asie :

    Moscou préoccupé par les projets US de présence militaire en Asie centrale
    http://fr.rian.ru/world/20111117/192011444.html

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2011 à 14:25
    par petite souris

    Les Chinois ont dû apprécier cette déclaration de la part d’un chef d’Etat commanditant des assassinats ciblés par drones contre ses propres citoyens et violant le droit international et sa propre Constitution pour mener un changement de régime en Libye.

    ben voyons !!!

    Les stètes sont indépendants depuis 1776, les premiers colons sont arrivés en 1607 soit depuis 400 ans.
    La chine existe depuis 4.000 ans.

    ... Qui pourrait dire à l’autre ce qu’il doit faire ?
    ... Qui a une expérience de la gouvernance d’un grand pays à travers l’histoire ?

    ... enfin ! c’est juste mon avis de petite souris !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet