Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Obamacare, une aubaine pour les lobbies pharmaceutiques

La rédaction
visites
1673

« Les compagnies d’assurances sont ravies par le train des "réformes" », écrit Bob Herbert dans le New York Times intitulé : Peut-on appeler cela ‘réforme’ ?, qui met en évidence le soin pris par Obama de protéger les profits des HMOs (assurance maladie privé à but lucratif) et des cartels pharmaceutiques. Même son de cloche pour Business Week, qui titrait en couverture : La réforme de la santé : pourquoi les assureurs sortent gagnants ?

Sans évoquer le dispositif qui promeut l’euthanasie comme sources d’économies budgétaires, l’article d’Herbert porte néanmoins un coup violent contre les prédateurs des HMOs : « Quand on y pense : le gouvernement s’apprête à condamner la plupart des personnes sans couverture à s’offrir eux-mêmes une assurance. Des millions de jeunes et autres personnes bien portantes seront amenées docilement dans les bras grands ouverts de l’industrie privée. Voilà de quoi faire saliver les compagnies d’assurance ». Sur ce, on nous affirme qu’il pourrait y avoir des aménagements accordés dans les conditions d’entrée, etc.

« Et voici que les laboratoires pharmaceutiques s’en mêlent. Il y a environ deux mois, l’administration Obama à mené des négociations secrètes pour le moins troublants avec les intérêts du secteur, regroupés dans le lobby ’Pharmaceutical Research and Manufacturers of America’. Ce lobby s’est engagé à économiser 80 milliards à l’Etat dans les 10 prochaines années, et de co-financer une campagne publicitaire de plusieurs millions de dollars destinée à promouvoir la réforme... »

« Pour se rendre compte du caractère extrêmement avantageux de l’accord pour le secteur pharmaceutique, comparons ces 8 milliards de dollars d’économie accordés par an, avec les 300 milliards de dollars de profits que ces mêmes sociétés engrangent en un an... »

Cela ferait une bonne police d’assurance : les laboratoires pharmaceutiques donnent moins de 3% de leurs profits annuels, afin de sécuriser les 97% restants.

Article : Les accords secrets d’Obama avec "Big Pharma"


Suivre : La révolution citoyenne qui nous arrive des Etats-Unis


Contactez-nous !