Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Plan Paulson : au service de la cartellisation des banques US

La rédaction
visites
1509

28 octobre 2008 (Nouvelle Solidarité) – C’est un secret de polichinelle : les fonds du Plan Paulson sont destinés à financer la cartellisation du système bancaire américain autour des quelques grandes banques en bénéficiant. Le 25 octobre, Joe Nocera, journaliste au New York Times, après s’être immiscé dans un appel de conférence interne des dirigeants de JP Morgan Chase, a révélé que la banque d’affaire new-yorkaise s’apprêtait à utiliser les 25 milliards lui étant alloués par le Plan Paulson pour poursuivre sa stratégie d’acquisition. Au département du Trésor, l’allocation des fonds est supervisée par Henry Paulson et Neel Kashkari, respectivement Pdg et vice-président de Goldman Sachs jusqu’en 2006.

Bien que Paulson et son équipe aient déclaré publiquement que cet argent servirait à alimenter les prêts aux particuliers et aux entreprises, tout le monde admet en privé que ces fonds serviront à forcer la concentration du secteur bancaire en direction des quelques grandes banques encore debout.

Dans son article, Nocera cite un dirigeant anonyme de JP Morgan Chase : « Nous avons acquis Washington Mutual et Bear Stearns, mais je ne pense pas pour autant que nous en ayons fini avec les acquisitions. Dans cet environnement, je pense que nous allons avoir de grandes occasions de croître, et nous avons l’occasion d’utiliser ces 25 milliards pour cela. »

Morgan Chase est la dernière incarnation de ce qui fut la banque la plus puissante des Etats-Unis, JP Morgan & Company. Fondée après la guerre de Sécession, cette dernière était le bras américain de la finance londonienne pour procéder à la cartellisation des banques et des industries stratégiques américaines.

Contactez-nous !