Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 24 avril - Jacques Cheminade : « Mon exemple, c’est le général de Gaulle partant à Londres » Lire Flash : 7 avril - Jacques Cheminade au Liban reçu par le Président Michel Aoun Lire Flash : 1er avril - A Bondy, Jacques Cheminade engage un dialogue citoyen sur les banlieues Lire
AccueilActualité
Brèves

Plus de 100 missiles de l’OTAN en mer Noire

La rédaction
visites
2010
commentaire

25 août 2008 (RIA Novosti) — Plus de cent missiles Tomahawk et Harpoon se trouveraient à bord des navires de guerre de l’OTAN qui viennent d’entrer dans les eaux de la mer Noire, a déclaré à RIA Novosti une source au sein des services de renseignement militaire russes.

A l’heure actuelle, un groupement de navires de l’OTAN comprenant la frégate polonaise General Kazimierz Pulaski, le destroyer américain USS McFaul, la frégate allemande Lübeck, la frégate espagnole Almirante Juan de Borbon et l’escorteur côtier américain USCGC Dallas, se trouve en mer Noire.

"Le destroyer américain USS McFaul, qui mouille actuellement dans le port géorgien de Batoumi, dispose à son bord d’une cinquantaine de missiles de croisière Tomahawk. Ces missiles peuvent être équipés d’ogives nucléaires et servent à neutraliser des cibles au sol. Les autres navires sont actuellement concentrés dans la partie nord de la mer Noire", a précisé la source.

Selon l’interlocuteur de RIA Novosti, les autres bâtiments de l’OTAN sont dotés au total de 64 missiles antinavires Harpoon et de huit hélicoptères de classe différente.

"En substance, l’OTAN est en train de former en mer Noire un groupement de navires de surface équipés de missiles", a-t-il expliqué.

L’escorteur côtier américain USCGC Dallas est actuellement à 3-4 heures du port de Batoumi sur lequel il a mis le cap, a-t-il indiqué.

Commentant la présence navale de l’OTAN en mer Noire, le capitaine de vaisseau Igor Dygalo, porte-parole de la marine russe, a affirmé plus tôt : "La marine russe est au courant. La flotte de la mer Noire continue de remplir sa mission en matière de sécurité de la navigation au large de l’Abkhazie".

L’administration américaine avait annoncé avoir mobilisé des avions militaires et des navires de guerre pour acheminer à la Géorgie un lot d’aide humanitaire.

Pour creuser le sujet : Focus

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide