Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Pour 1 dollar de « croissance », 65 dollars de nouvelle dette

La rédaction
visites
632
commentaire

Les chiffres du PIB pour le quatrième trimestre, présentés par le département du Commerce, ont donné lieu à une nouvelle vague de confiance. En effet, révisant à la hausse sa première estimation d’un taux de croissance annualisé de 0,2 %, le ministère a annoncé le 28 février un taux de croissance annualisé de 1,4 % pour le quatrième trimestre, ce qui est censé montrer que « pour l’économie américaine,le pire est derrière nous ».

L’absurdité de cette conclusion saute aux yeux dès lors que l’on compare les chiffres du PIB du quatrième trimestre avec ceux de l’endettement, donnés par la Réserve fédérale pour le même trimestre, dans la rubrique « flow of funds ». Alors que les entreprises américaines ont réduit leurs investissements de 104 milliards de dollars, leurs emprunts supplémentaires ont atteint le taux annualisé de 1 300 milliards de dollars - 929 milliards de dollars pour le secteur financier et 378 milliards de dollars pour les sociétés non-financières. Alors que les dépenses de consommation des ménages ont augmenté de 95 milliards de dollars, leur dette a augmenté plus de six fois plus, c’est-à-dire de 610 milliards de dollars.

Pour l’ensemble de l’économie américaine, y compris le secteur public, le PIB au quatrième trimestre a augmenté de 32 milliards de dollars, tandis que la dette totale explosait de 2 070 milliards de dollars (il s’agit là de taux annualisés). Ce qui signifie que pour chaque dollar de PIB supplémentaire, l’économie des Etats-Unis au quatrième trimestre a contracté 65 milliards de dette supplémentaire - drôle de « chemin vers la reprise » !

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 août le monde
en devenir

Don rapide