Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Pour épargner le contribuable, la BCE finance l’hyperinflation

La rédaction
visites
1431

28 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) - D’après les premières informations du Financial Times Deutschland, la Banque centrale européenne (BCE) s’apprête à faire tourner la planche à billets afin de rembourser aux banques leurs actifs toxiques. En effet, le quotidien financier d’outre-Rhin explique que la mise en place de la « bad bank » (structure où les banques se déchargent de leurs actifs toxiques) allemande se fera en deux temps : d’abord, l’Etat accordera sa garantie aux bons émis par les banques allemandes en contrepartie des actifs toxiques qu’elles placeront dans la bad bank ; ensuite, ces banques présenteront ces bons « blancs comme neige » à la BCE, qui leur donnera en échange de l’argent fraîchement émis.

Il est vrai qu’avec cette garantie d’Etat, ces bons répondront à « l’exigence qualité » de la BCE. Et les gouvernements peuvent ainsi se défendre d’avoir engagé l’argent du contribuable dans cette opération de recyclage de déchets toxiques « à la napolitaine ».

Mais en procédant ainsi, on ne fait que transférer le problème à l’étage supérieur : en pompant des liquidités à tue-tête, la BCE va en réalité faire payer les citoyens…par l’hyperinflation.

Vidéo : « Pare-feu » - En défense de l’Etat-Nation

Contactez-nous !