Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Pour les chroniqueurs démocrates, Obama est largué

La rédaction
visites
945
commentaire

1er novembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – L’appel de Lyndon LaRouche à démettre Obama de ses fonctions au plus vite pour cause de trouble narcissique aigu, provoque un écho de plus en plus grand aux Etats-Unis. Deux des grands chroniqueurs démocrates ont donné de la voix ce week-end.

Dans sa tribune dominicale du New York Times, la journaliste progressiste Maureen Dowd dénonce l’autosuffisance d’Obama : « Barack obama est devenu Président en racontant avec brio sa propre histoire. Pour le rester, il devra se montrer capable de comprendre la nôtre. Au départ, c’était excitant de voir Obama en démocrate intelligent et cultivé qui aurait sa place dans un épisode de West Wing. [*] Mais maintenant, il agit vraiment comme s’il était un personnage de West Wing, flanant parmi un décor tamisé imaginaire où sa propre estime ne peut qu’être gratifiée à la fin de chaque heure. Hé, mec, t’es un homme politique. Agis comme tel. »

« Avec sa majorité battant de l’aile, le Président Obama devra faire preuve d’aptitudes politiques – dès mercredi – qu’il n’a jamais montrées jusqu’alors. Son arrogance l’a amené à croire : si je le fais, les gens comprendront. Mais il ne peut recevoir la gratitude qu’il croit mériter pour ses accomplissements si personne ne sait ce qu’il a accompli ni pourquoi ce sont des choses si importantes. Au début, c’était impressionnant de le voir si sur de lui. Désormais, cette assurance apparaît comme le refus de s’être trompé. Nous voulons être gouvernés par les meilleures personnes, mais de nombreux électeurs sont tellement rebutés par les airs supérieurs que prend Obama qu’ils se réfugient dans les bras de candidats étrangement inférieurs. (…) A l’exception d’Obama, la plupart des Américains semblent d’accord pour dire que la bonne chose à faire pour relancer l’économie était de se concentrer sur la création d’emplois plutôt que de mobiliser le Congrès pendant des mois sur le système de santé et l’énergie. »

Comme Dowd, l’historien de la présidence et chroniqueur Gary Wills s’en est pris à l’ego fragile et l’esprit fermé d’Obama lorsqu’il fait face aux critiques même constructives. Interviewé par le New York Times, Wills raconte la rencontre de 2009 entre Obama et un groupe d’historiens de la présidence. Alors qu’il avait conseillé au Président de ne pas prolonger l’aventure en Afghanistan et qu’Obama lui a répondu « très sèchement » : « Je ne suis pas un optimiste béat, je connais les difficultés et nous les avons toutes prises en compte », puis il « a coupé court à la discussion (…) Cette réunion devait être la première de toute une série, ce fut la seule. »


Lire aussi : Elections US : Kesha Rogers « nous a mis le feu »


[*The West Wing (l’aile ouest – bâtiment de la Maison Blanche où se situe le bureau du Président) est une série populaire américaine racontant la vie quotidienne d’une présidence démocrate.

Voir le commentaire

  • petite souris • 04/11/2010 - 11:34

    Obama et Sarkozy sont d’excellents acteurs pour nous faire croire que l’on peut avoir confiance en eux dans le rôle qu’ils jouent.

    Reagan n’était pas un excellent acteur mais a été un bon président.

    Cherchez l’erreur ...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide