Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

AccueilActualité
Brèves

Pour sauver le climat, faut-il interdire aux Chinois l’exploitation du gaz ?

La rédaction
visites
901
commentaires

19 octobre 2009 (Nouvelle Solidarité) — Le ministère chinois du Territoire et des Ressources vient d’annoncer la découverte d’une vaste réserve d’hydrate de méthane (appelé parfois « glace qui brûle ») dans le pergélisol de la chaîne de montagnes Qilian Shan (province du Qinghai) proche du Tibet. La présence de cette glace de méthane dans une couche de charbon épaisse de 130 à 300 mètres permettrait son exploitation d’ici dix ans.

D’après les autorités chinoises, il s’agit de la plus importante découverte de ressources géologiques dans le pays depuis 1959, année où furent trouvées quelques réserves de pétrole. La valeur énergétique de cette richesse équivalent à 255,5 milliards de barils de pétrole, à peu près 200 fois la production du pays. Sur le marché de Shanghai, les actions des sociétés du secteur de l’énergie se sont envolées aussitôt la nouvelle annoncée.

Si pour l’instant la Chine dépend du charbon, du pétrole et du gaz fourni par la Russie et d’autres pays d’Asie centrale, le méthane peut compléter utilement l’offre énergétique. La Chine dispose de peu de gaz naturel et le méthane peut fournir un combustible moins polluant pour les centrales électriques et le transport. La revue financière Caijing, sans identifier ces sources, rapporte que l’hydrate de méthane est « considéré comme la ressource stratégique la plus prometteuse du 21e siècle ».

A l’opposé, le lobby du génocide avance que le méthane est un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2 et avertit que qu’un dégel global risque de « déclencher un changement climatique abrupte puisque le méthane, jusqu’ici encastré dans le pergélisol, pourrait provoquer l’accélération du réchauffement climatique ». Un article paru dans le Japan Times, quelques jours avant l’annonce de la découverte chinoise, présente une liste de « réserves de méthanepotentiellement dangereuses » capables de provoquer des émissions gigantesques de ce gaz à effet de serre.

Cité par AsiaNews.it, le professeur Qingbai Wu, un fanatique chinois du réchauffement climatique et vice-directeur du laboratoire public de Lanzhou, accuse ce gaz d’être « la menace la plus importante pour le climat global. Quand les gens parlent des gaz à effet de serre, ils pensent aux voitures et aux usines… mais l’hydrate de méthane, s’il existe vraiment en si grande quantité au Tibet, représente en réalité la plus grande menace ».

Pendant que le lobby du génocide présente les réserves de méthane comme « une bombe climatique à retardement », d’autres estiment que la fonte des glaciers du plateau tibétain, qui a pu contribuer à la découverte actuelle, risque de toute façon de libérer le méthane. Alors, disent-ils, autant le capter pour le brûler utilement pour le développement humain.

Dossier :

Rechauffement climatique : propagande malthusienne contre écologie humaine

Voir les 4 commentaires

  • Hyalin • 19/10/2009 - 20:12

    Avec la fonte du pergélisol, d’énorme quantitées de méthane se répend actuellement dans l’atmosphère, pourquoi pensez-vous que les évènements climatique bouscullent meme les pire prévisions des dernières années ???

    • Pic et Puce • 22/10/2009 - 20:49

      C’est très difficile de faire la part des choses objectivement parce que nous savons bien que toute information est exploitée au maximum pour maximiser les profits en bourse car ce qui est rare, ou ce que l’on fait devenir rare est cher, de plus en plus cher...

      Ce n’est donc pas le bien être des peuples que l’on recherche une nouvelle fois par toute cette propagande qui mélange le vrai et le faux, mais la montée en puissance toujours plus haut des maîtres financiers, jusqu’à notre asservissement total.

      Ce n’est ni plus ni moins qu’une guerre contre l’humanité.

    Répondre à ce message

  • thejoker • 21/10/2009 - 16:21

    le rechauffement n’est pas du à la hausse du CO²
    http://cozop.com/le_blogue_du_ql_le_blogue_du_ql/voir_le_professeur_vincent_courtillot_sur_les_erreurs_du_giec

    la hausse du co² n’est qu’une consequence du rechauffement qui lui est du à l’astronomie et au soleil
    http://www.solidariteetprogres.org/article5364.html

    toutes ses galéjades n’ont que pour but la réduction de la population mondiale passant par l’abrutissement des peuples grâce au rejet de la science et de la culture classique !

    Répondre à ce message

  • PHIL • 20/10/2009 - 12:02

    Le réchauffement climatique reste un cycle de l’évolution du climat terrestre. De nombreuses études montrent que les réchauffements ont été suivit de refroidissements parfois soudain et d’une rapidité implacable.
    Le climat terrestre est une machine infiniment complexe, le comportement prédateur de l’homme participe à ce réchauffement et l’amplifie.
    Dans notre système solaire d’autres planètes sembles se réchauffer en ce moment, la NASA et les astronomes du monde entier étudie ce phénomène alors que le soleil est au creux de son cycle, pas d’éruption solaire d’envergure en ce moment, bizarre non.
    Sur terre des bouleversements sont visibles sur la faune, la flore, l’environnement en général, ils vont probablement s’amplifier dans les années à venir.
    La crainte vient aussi des océans et de leurs réactions, car l’apport énorme d’eau douce du à la fonte des glaces aux pôles nord et sud (bien que moins évidente) et dans certaines régions du monde bouleverse les grands courants marins régulateur de nos climats.
    Un refroidissement global est plus probable avec en levée de rideau pour le moment un réchauffement momentané.
    N’oublions pas que nous ne sommes que peu de chose dans l’univers et ses règles, les grands bouleversements du passé (retournement des pôles magnétiques suivi de cataclysmes gigantesques, éruptions volcaniques, comètes percutants notre globe.... raz de marée ) l’homme reste vulnérable à tout instant.
    La course effrénée aux matières premières, la sur utilisation des ressources terrestre pose et posera très vite des problèmes bien réel que nous vivons et allons continuer à vivre dans nos quotidien. L’évolution technologique nous aidera à surmonter certaines difficultés, mais elle est grande consommatrice de matières premières...alors la société de sobriété s’imposera à nous une foi de plus il sera question de notre survie globale, ou bien de notre disparition dans des conflits et luttes avec les conséquences que nous pouvons bien imaginer.
    De gré ou de force les limites des ressources vont nous l’imposer nous ne pourront dépassés cela que par une collaboration au-dessus des enjeux nationaux, mais seront nous assez sage pour en arriver à cela, malheureusement j’en doute. Chaque civilisation vit des cycles nous vivons l’agonie de la notre, l’histoire peut être l’enseignera aux générations future.
    Je laisse le soin à chacun de lire, de s’informer, d’écouter et d’ouvrir son esprit pour participer à se mouvement global de prise de conscience qui va dans le sens opposé de nos dirigeants, spéculateurs, financiers, prédateurs en tous genre qui sont les dinosaures de notre 21ème siècle acculés à une fin proche.
    Phil

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide