Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Poutine appelle à une « architecture énergétique » et une « infrastructure de la santé » pour le monde

La rédaction
visites
981
commentaire

Dans un article rédigé fin février à l’attention des membres du « G-8 », le président russe Vladimir Poutine esquisse les priorités que devrait se donner, à son avis, le sommet économique mondial du G-8, prévu en juillet à Saint-Pétersbourg :

« Nous avons proposé à nos partenaires de nous concentrer sur trois questions graves et pressantes : la sécurité énergétique mondiale, la lutte contre les maladies infectieuses et l’éducation. Ces trois priorités visent à atteindre un objectif qui, nous l’espérons, est clair pour tous les partenaires. »

Sur la première question, le président russe note que « l’énergie mondiale est le véritable moteur du progrès social et économique. C’est pourquoi elle touche le bien-être de milliards de personnes autour du globe. (...) Aujourd’hui, le manque de stabilité sur les marchés d’hydrocarbures pose une vraie menace à l’approvisionnement énergétique global. L’écart entre l’approvisionnement et la demande continue de se creuser. » Toute stratégie mondiale doit se baser sur « un approvisionnement à long terme sûr et durable pour l’environnement, à des prix abordables, pour les pays exportateurs comme pour les consommateurs. »

Un approvisionnement énergétique juste et équilibré « constitue sans aucun doute le pilier de la sécurité mondiale, à présent et dans les années à venir. Nous devons transmettre aux générations futures une architecture énergétique mondiale qui aide à éviter des conflits et une concurrence contre-productive. » Il a également mis en garde contre l’« égoïsme » énergétique vis-à-vis des pays du tiers monde.

Au niveau des systèmes sanitaires, le président russe propose une nouvelle infrastructure de santé, face au danger d’une « nouvelle grippe pandémique qui coûterait la vie à des millions de gens ». Il appelle à un plan d’action stratégique du G-8 dans ce domaine.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 14 décembre le monde
en devenir

Don rapide